(c) Sirotti

Vincenzo Nibali : « Je ne me sentais pas au mieux ce matin »

Vincenzo Nibali monte sur le podium provisoire. Troisième à Courmayeur ce samedi, le Requin de Messine occupe désormais la même place au classement général. « Je ne me sentais pas au mieux ce matin », confiait-il pourtant à l’arrivée. Le leader de la Bahrain-Merida a malgré tout bien négocié sa journée. Il peut même en retirer plusieurs points positifs. A commencer par les quatre secondes de bonifications acquises en réglant le sprint du petit groupe des favoris pour la troisième place. Surtout, ses lieutenants ont confirmé leur excellente condition. Après Domenico Pozzovivo la veille, c’est aujourd’hui Damiano Caruso qui a réalisé un travail colossal pour son leader.

Lire aussi > Le classement des favoris du Giro : Carapaz se pare de rose, Zakarin quitte déjà le top10

« Caruso a été exceptionnel, cela nous a permis d’être très actifs, s’est satisfait le vainqueur des éditions 2013 et 2016. Le rythme était très élevé, et je me suis senti mieux en fin d’étape. Nous avons travaillé dur dans l’ascension principale de la journée, d’autres coureurs ont même collaboré. » Notamment son rival Primoz Roglic, avec qui la hache de guerre semble avoir été enterrée ce samedi. Les deux hommes ont travaillé ensemble en poursuite de Richard Carapaz, vainqueur solitaire à Courmayeur, après les critiques émises la veille par Nibali envers la passivité supposée du Slovène (lire ici).

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Paris-Nice : Le chrono en direct commenté

Après trois jours de course sans répit sur le plat, la 78e édition de Paris-Nice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.