(c) Sirotti

Primoz Roglic : « C’était certes une journée décisive, mais le Giro n’est pas fini »

Primoz Roglic affiche ses limites. Ce mardi, le Slovène a concédé du temps à ses principaux rivaux sur la ligne d’arrivée de la 16e étape. Distancé par une attaque de Vincenzo Nibali dans le Mortirolo, il en a terminé à 1’22” de l’Italien et du maillot rose Richard Carapaz. « C’était très dur, je n’ai pas grand chose à dire… J’ai tout donné, donc je dois être satisfait à l’arrivée, a-t-il réagi à chaud devant notre caméra. Bien sûr, ma chute de l’autre jour ne m’a pas aidé, mais c’est comme ça. La journée a été très très dure, le froid était présent pour tout le monde. Maintenant, je serai simplement heureux de prendre une douche chaude. »

Lire aussi > Le classement des favoris du Giro : Roglic craque, Carapaz et Nibali capitalisent

Roglic recule ce soir à la troisième place du classement général, à 2’09” de Carapaz et à 22″ de Nibali. Interrogé sur ses chances de renverser le Giro dans les jours à venir, il voulait rester positif. « Nous verrons bien. C’était certes une journée décisive, mais d’autres étapes dures restent à disputer. Le Giro n’est pas terminé. Beaucoup de choses peuvent se passer chaque jour, il faudra rester concentré. »

L’intégralité de sa réaction à l’arrivée est disponible ci-dessous: 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.