@ Sirotti

Pierre Rolland : « La journée où je me sentais le plus mal »

Déjà à l’avant à plusieurs reprises depuis le début du Giro, Pierre Rolland a retenté le coup aujourd’hui sur la quinzième étape en attaquant dans le Miragolo San Salvatore. Le Français a rejoint les derniers rescapés de l’échappée et a été le dernier repris dans le Bergamo Alta, tout proche de l’arrivée. Si on pouvait attendre Davide Villella chez Cannondale-Drapac, lui qui était le régional de l’étape, c’est finalement le Français qui est passé à l’attaque alors qu’il n’avait pas forcément de très bonnes sensations. A notre micro, il revenait sur sa course ponctuée d’une nouvelle déception.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Clásica de Almería : Présentation de l’édition 2020

35e édition de la Clásica de Almería (1.Pro), dimanche 16 février Roquetas de Mar > Roquetas …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.