Giro : La dixième étape en direct commenté

RadioTour

* Pour activer Radiotour, veuillez activer le son dans l’encart ci-dessus.
* Le streaming de Radiotour est transmis depuis notre véhicule en course, des déconnexions sont donc possibles.
* À l’approche de l’arrivée, notre véhicule doit se porter plus à l’avant pour que nos reporteurs sur place puissent vous proposer des réactions des coureurs sur la ligne d’arrivée via la chaîne YouTube de Cycling Pro Net. Par conséquent, nous ne serons plus en mesure de transmettre RadioTour dans les derniers kilomètres.


17h40 – fin du live
Merci à tous d’avoir suivi la 10e étape du Giro en notre compagnie. Le compte-rendu détaillé est disponible en cliquant ici, les réactions suivront dans la soirée sur notre site et notre chaîne YouTube.

17h38 – 
Pascal Ackermann a rallié la ligne d’arrivée avec le maillot complètement déchiré sur tout le côté droit.

17h36 – 
Elia Viviani a conclu deuxième, devant Rüdiger Selig et Caleb Ewan.

17h35 – arrivée 
Arnaud Démare s’impose ! Superbe sprint du Français sur la gauche de la route, alors que les autres s’expliquaient sur la droite.

17h34 – 
Grosses chutes au peloton : Ackermann est allé au sol !!

17h34 – 1km
3″ d’avance sous la flamme rouge pour Ventoso.

17h33 – 
Ventoso a fait un bel écart, mais le peloton le conserve en ligne de mire.

17h33 – 2km
Ventoso entre en tête dans la ligne droite finale.

17h32 – 
C’est Francisco Ventoso qui essaye de surprendre le peloton.

17h32 – 
Attaque d’un coureur de la CCC !

17h32 – 3km
Les trois derniers kilomètres! Le peloton s’étire au passage d’un rond-point.

17h31 – 4km
Allure très soutenue désormais!

17h30 – 5km
Jumbo-Visma a replacé Roglic en tête et devrait s’écarter à 3km du but.

17h29 – 6km
Les Groupama-FDJ se sont bien replacés à l’avant. Après trois heures et demi de course très calmes, la tension monte enfin.

17h28 – 
Les Jumbo-Visma viennent maintenant rouler à l’avant du peloton. Ca commence à batailler pour s’octroyer la meilleure place en tête.

17h28 – 7km
C’est maintenant Thomas De Gendt qui conduit le peloton en file indienne.

17h27 – 8km
La tension monte alors que la route se rétrécit. Le peloton s’étire!

17h26 – 9km
Pas d’évolution à l’avant du peloton. Plusieurs formations dictent conjointement le rythme.

17h24 – 10km
Le peloton passe sous l’arche indiquant les 10 derniers kilomètres. Peloton toujours bien regroupé.

17h21 – 12km
L’allure s’accélère, mais le peloton occupe toujours toute la largeur de la route. Ackermann, Démare ou encore Nizzolo se maintiennent tranquillement en milieu de paquet.

17h19 – 14km
La situation est inchangée.

17h17 – 15km
Le peloton occupe toujours toute la largeur de la route à l’entame des 15 derniers kilomètres.

17h15 – 17km
Plusieurs formations occupent conjointement les premières positions du peloton, c’est très calme pour l’instant.

17h13 – 19km
Toujours pas d’affolement à l’avant du peloton. Pascal Ackermann est encore à l’arrière.

17h11 – 20km
Le peloton entre groupé dans les 20 derniers kilomètres. Deceuninck-Quick Step vient se replacer à l’avant.

17h08 – 
Ce sont maintenant les équipes Bahrain-Merida et Katusha-Alpecin qui dictent l’allure. Le train Lotto Soudal est également placé dans les premières positions.

17h07 – 23km
Il n’y a pas vraiment de tension pour l’instant. Les Jumbo-Visma de Primoz Roglic se maintiennent dans la deuxième partie du peloton.

17h05 – 25km
Les 25 derniers kilomètres pour le peloton qui évolue bien groupé.

17h03 – 
Le rythme s’élève, la Lotto Soudal a pris les commandes du peloton et imprime un train soutenu.

17h02 – 27km
Le peloton semble parti pour rouler bien groupé jusqu’à l’emballage final attendu à Modène.

17h – 29km
Après trois heures de course, le peloton roule à la vitesse moyenne de 38,5km/h. La moyenne horaire la plus faible prévue par les organisateurs était 42km/h aujourd’hui.

16h58 – 
Echappée terminée à 29,7 kilomètres du but : Hatsuyama et Covili sont avalés par le peloton.

16h57 – 30km
Le peloton est en train de fondre sur l’échappée.

16h55 – 
La jonction ne devrait plus tarder : il n’y a plus que 14″ secondes d’écart.

16h54 – 
Plus que 23″…

16h53 – 35km
Le peloton entre dans les 35 derniers kilomètres de course avec un retard mesuré à 32 secondes sur le duo de tête.

16h50 – 
Passage du sprint intermédiaire de Crevalcore:
1. Hatsuyama
2. Covili
3. Kluge
4. Cima
5. Serry

16h48 – 37km
Le chrono indique 32″ de retard pour le peloton au passage du sprint intermédiaire.

16h47 – 38km
Cette fois, c’est Hatsuyama qui passe devant Covilli, toujours sans lutter.

16h45 – 39km
Plus que 42″ d’avance pour le duo de tête à 1km du sprint de Crevalcore.

16h44 – 40km
Les quarante derniers kilomètres : il n’y a plus que 56″ d’écart.

16h43 – 
Nous sommes déjà à 3km du second sprint intermédiaire : cette fois, il n’y a pas de points pour le maillot cyclamen, mais des secondes de bonification pour les trois premiers.

16h42 – 41km
Il y a toujours 1’10” d’écart au dernier pointage.

16h41 – 
Battaglin repart!

16h40 – 
Passage du sprint intermédiaire de San Giovanni in Persiceto:
1. Covili – 12pts
2. Hatsuyama – 8pts
3. Démare – 6pts
4. Ackermann – 5pts
5. Cima – 4pts
6. Schwarzmann – 3pts
7. Kluge – 2pts
8. Guarnieri – 1pt

16h39 – 43km
C’est Enrico Battaglin qui est allé au sol. L’Italien reste au sol…

16h38 – 
Chute d’un coureur de la Katusha-Alpecin!

16h37 – 44km
Plus que 1’10” d’écart entre l’échappée et le peloton.

16h36 – 45km
Démare règle le peloton devant Ackermann. L’allure s’est accélérée à l’approche du sprint, le duo de tête n’a plus que 1’18” d’avance!

16h34 – 46km
Covili passe en tête devant Hatsuyama : il n’y a pas eu de bataille entre les deux hommes qui sont passés dans l’ordre des relais.

16h33 – 47km
Encore un kilomètre avant le sprint pour le duo de tête. Il restera des points pour le maillot cyclamen à aller chercher pour le peloton. Les Groupama-FDJ s’annoncent en nombre à l’avant…

16h30 – 49km
Le duo de tête arrive à 3 kilomètres du premier sprint intermédiaire avec 1’50” d’avance sur le peloton.

16h28 – 50km
Les cinquante derniers kilomètres pour le duo de tête!

16h27 – 51km
1’56” à l’approche des 50 derniers kilomètres d’étape.

16h23 – 54km
Le peloton se rapproche à 1’50” du duo Covili-Hatsuyama.

16h21 – 
Le chrono indique 2’05” au pointage du km90.

16h20 – 55km
La situation est inchangée, le duo de tête voit toujours son avance osciller autour des deux minutes.

16h18 – 57km
Nous approchons à 10 kilomètres du sprint intermédiaire de San Giovanni in Persiceto.

16h13 – 60km
Le duo de tête reprend un peu de temps : 2’13”. Le peloton contrôle tranquillement, toujours sous l’impulsion des équipes Bora-hansgrohe, Groupama-FDJ et Deceuninck-Quick Step.

16h07 – 64km
L’écart passe maintenant sous les deux minutes : 1’56”.

16h04 – 
L’écart fluctue dernièrement, et repart légèrement à la hausse : 2’15”.

16h02 – 68km
2’07” d’avance pour Hatsuyama et Covili.

16h – 
Après deux heures de course, le duo de tête évolue à la vitesse moyenne de 37,8km/h.

15h58 – 70km
Baisse de l’écart à deux minutes, à l’entame des 70 derniers kilomètres. Rüdiger Selig, le poisson-pilote de Pascal Ackermann, est en train de régler un ennui mécanique à hauteur de sa voiture.

15h56 – 72km
2’23” d’avance pour le duo de tête.

15h53 – 73km
Les deux hommes de tête arrivent à la mi-parcours!

15h48 – 
2’37” au dernier pointage, l’écart remonte.

15h40 – 81km
Covili et Hatsuyama sont désormais pointés à 2’15” de l’avant du peloton.

15h32 – 86km
L’écart continue de diminuer : 2’07” désormais. Ce sont toujours les trois mêmes équipes qui s’entendent en poursuite, à savoir Groupama-FDJ, Bora-hansgrohe et Deceuninck-Quick Step.

15h29 – 88km
2’18” au dernier pointage.

15h26 – 90km
L’écart diminue à 2’26”. Le peloton ne prendra définitivement aucun risque aujourd’hui. A l’avant, Sho Hatsuyama et Luca Covili font ce qu’ils peuvent pour maintenir l’écart, mais ne peuvent rien face au retour progressif du peloton.

15h20 – 93km
Le chrono indique 2’40” au dernier écart mesuré.

15h13 – 
L’écart diminue à 2’36”.

15h11 – 100km
Le duo de tête entre dans les 100 derniers kilomètres.

15h08 – 102km
2’55” pour Covili et Hatsuyama. Bora-hansgrohe, Groupama-FDJ et Deceuninck-Quick Step s’entendent en tête de peloton.

15h04 – 
2’45” au dernier pointage.

15h – 
Après une heure de course, le duo de tête a parcouru 38,1 kilomètres.

14h59 – 107km
Baisse de l’écart à 3’13”.

14h54 – 
Situation stable : 3’35”

14h51 – 112km
Le chrono indique 3’32” au dernier pointage, le peloton contrôle tranquillement.

14h47 – 115km
Situation inchangée après trente kilomètres. Les coureurs sont freinés par un vent de face.

14h44 – 116km
Ecart stabilisé à 3’30”.

14h40 – 
3’30” au dernier pointage.

14h37 – 121km
Il n’y a en fait déjà plus que 3’22” d’écart entre le duo de tête et le peloton.

14h34 – 123km
Le peloton n’a voulu prendre aucun risque et contrôle déjà l’écart entre 3’50” et 4′.

14h29 – 126km
Première baisse de l’écart : le chrono affiche 4’05” au dernier pointage.

14h27 – 127km
C’est pour le moment Miles Scotson (Groupama-FDJ) qui conduit le peloton.

14h24 – 128km
Le peloton passe au km14 avec 4’25” de retard sur le duo de tête.

14h21 – 131km
Il y a un léger vent de Nord/Nord-Est. Les équipes Groupama-FDJ et Deceuninck-Quick Step placent déjà un homme pour contrôler en tête de peloton.

14h19 – 
Covili est le mieux classé des deux échappés au général, il ne représente cependant aucun danger pour le maillot rose Valerio Conti. Il est 110e à 40’11”. Hatsuyama est lui avant-dernier, à 1h33’09”.

14h17 – 133km
3’44” d’avance pour Covili et Hatsuyama désormais. Le peloton continue à un rythme très tranquille alors que les deux fuyards tentent d’obtenir la plus haute marge possible.

14h12 – 136km
Il y a maintenant 2’40” d’écart. Jusqu’où le peloton laissera-t-il filer aujourd’hui?

14h08 – 139km
L’écart continue d’augmenter : 1’46” au km6.

14h06 – 140km
Le peloton évolue à un rythme très tranquille : ça discute beaucoup entre coureurs. A l’avant, Covili et Hatsuyama creusent l’écart.

14h05 – 141km
Le chrono indique 1’16” au pointage du km4.

14h02 – 143km
Déjà 35″ d’écart entre le duo de tête et le peloton.

14h01 – 144km
Il s’agit de Luca Covili (Bardiani-CSF) et Sho Hatsuyama (Nippo-Vini Fantini). Ce dernier avait marqué la troisième étape par sa longue échappée solitaire.

14h01 – 
Deux coureurs ont attaqué directement, le peloton laisse filer.

14h – 145km à parcourir 
163 coureurs ont pris le départ de la 10e étape!

13h59 – Départ réel 
Le commissaire de course abaisse son drapeau. Les coureurs sont lancés pour 145 kilomètres entre Ravenne et Modène.

13h58 – 
Le km0 a été passé, mais le cortège attend un coureur retardé par un ennui mécanique.

13h55 – 
Le cortège approche du km0 : bientôt le départ réel!

13h51 – 
Les mécaniciens sont déjà à pied d’œuvre : changement de vélo pour Enrico Battaglin.

13h49 – 
Le soleil est au rendez-vous, il n’y a pas de vent pour le moment. Rien ne devrait donc empêcher les sprinteurs de se livrer bataille à Modène après 145 kilomètres de course.

13h47 – 
Il y a 5,5 kilomètres neutralisés dans les rues de Ravenne avant d’arriver au km0.

13h45 – Départ fictif 
Les coureurs se lancent dans l’itinéraire défilé.

13h40 – Avant course 
Vainqueur à Pesaro, Caleb Ewan pourrait bien imiter Viviani après au terme des deux prochaines étapes.

13h30 – Avant course 
Nous sommes à un quart d’heure du départ fictif. L’étape du jour devrait être l’une des deux dernières opportunités de lever les bras pour Elia Viviani, qui a annoncé sa volonté de quitter la course avant l’arrivée en haute montagne (lire ici).

11h45 – Avant course 
Durant la journée de repos, nous sommes notamment allés à la rencontre de Primoz Roglic (lire ici) ou de Simon Yates (ici). Les entretiens ont été filmés et sont disponibles en intégralité sur notre chaîne YouTube.

11h25 – Avant course 
Bonjour et bienvenue à tous pour suivre la dixième étape du Giro en notre compagnie. Après la journée de repos, le peloton va pouvoir profiter d’une reprise tout en douceur entre Ravenne et Modène. D’ici au départ prévu à 13h45, vous pouvez retrouver la présentation détaillée du parcours en cliquant ici.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour du Danemark : Tiesj Benoot renoue avec la victoire, Lotto Soudal signe un doublé

Une véritable course de mouvements pour lancer le Tour du Danemark. Ce mercredi, le peloton …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.