EN DIRECT
(c) Sirotti

Elia Viviani : « D’abord je gagne, ensuite je rentre à la maison »

Elia Viviani veut partir la tête haute. Deuxième à Fucecchio et Pesaro, le champion d’Italie court toujours après un premier succès sur ce 102e Giro. Arrivé premier à Orbetello, il avait été déclassé et pénalisé de 50 points dans la course au maillot cyclamen. Dès lors, Viviani n’avait plus d’intérêt à rallier Vérone le 2 juin. Il a confirmé, dans un entretien à la Gazzetta dello Sport, sa volonté de quitter la course avant son terme dans l’optique du Tour de France. Auparavant, il comptait bien faire fructifier les deux opportunités de sprints massif à venir : ce mardi à Modène, et demain à Novi Ligure.

Lire aussi > Giro : Une reprise tout en douceur

« Je ne quitterai pas ce Giro tant que je n’aurai pas gagné, prévient Viviani à la Gazzetta dello Sport. D’abord je gagne, ensuite je rentre à la maison. Dire que je ne suis pas en bonne condition est une erreur. Je n’ai pas été à la hauteur seulement à Terracina, avec le froid et la pluie. Je souffre dans ces conditions. Pour le reste, ça s’est joué à deux secondes à la fin d’étapes difficiles et puis il y a le sprint d’Orbetello… »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de France : Jakob Fuglsang s’en tire sans fracture

Jakob Fuglsang est tombé lourdement ce mardi, à 25 kilomètres de l’arrivée de la seizième …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.