(c) Mario Stiehl

John Degenkolb : « Je me suis éclaté »

Deuxième de Gand-Wevelgem, John Degenkolb a dû s’avouer vaincu face à la puissance du Norvégien Alexander Kristoff. “Il a fait un sprint incroyable. J’ai pu m’approcher de sa roue mais il n’y avait pas moyen de le passer. Il était le plus fort sur ce sprint. Il mérite sa victoire”, souligne avec beaucoup de sportivité l’Allemand.

Le vainqueur de Milan-San Remo 2015 est ravi de la prestation collective de la Trek-Segafredo. “Ce dimanche, je suis fier de la manière dont nous avons roulé. Nous étions à quatre dans le groupe de tête. Après les grosses défaites des semaines dernières, cela nous fait du bien de peser autant sur la course.”

Etant présent dans le groupe de tête qui s’est formé dans la bordure, le lauréat de Paris-Roubaix 2015 a peut-être laissé des cartouches précieuses qui auraient pu être utiles dans la dernière ligne droite. “Je ne sais pas. C’est vrai que j’ai beaucoup donné pour rester en tête mais je ne pense pas que Kristoff était en train de se marrer à l’arrière.”

Malgré la fatigue accumulée, John Degenkolb a presque réalisé le sprint parfait. “A la base, je me concentrais sur Elia Viviani. Je ne suis pas tombé dans le piège de me laisser enfermer sur la gauche. J’ai pu me déporter sur la droite et garder de la vitesse. Dans cette dernière ligne droite, il faut lancer au bon moment, au bon endroit. C’était le cas à part qu’un homme en a décidé autrement. C’est pas grave, je me suis éclaté ce dimanche dans ce vent typiquement flamand avec ces pavés, ces monts et cette poussière.”

 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.