EN DIRECT
(c) Sirotti

Benoît Cosnefroy : « Je me suis peut-être un peu enflammé »

Benoît Cosnefroy a cru au podium. Ce mercredi sur la Flèche Wallonne, le champion du monde Espoirs 2017 s’est fait remarquer à l’avant du groupe des favoris. Dans l’ultime montée du Mur de Huy, il semblait bien et évoluait dans les cinq premières positions, avant de craquer. Au final, il se classe douzième, dans la roue d’Alejandro Valverde, et juste devant son leader Romain Bardet.

Lire aussi > Julian Alaphilippe : « C’était plus dans la tête que dans les jambes »

« L’équipe a fait un super boulot pour Romain et moi. Je leur ai dit que j’étais bien, je ne me suis jamais affolé. Au pied, on était ensemble avec Romain, après on s’est un peu séparé, expliquait Cosnefroy, avant de détailler les derniers hectomètres de course. J’ai pris la roue de Julian (Alaphilippe), puis j’ai voulu doubler Valverde. Je me sentais bien, je me suis peut-être un peu enflammé. Aux 250 mètres, je pensais encore au podium. Mais aux 150 mètres, il ne me restait plus rien. Je me suis un peu refait dans les 50 derniers mètres, mais c’était compliqué, c’est dommage. J’ai pris pas mal d’expérience, et je suis reconnaissant du travail de l’équipe. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de Suisse : Peter Sagan fait coup double

Ce n’était donc que partie remise. Après avoir échoué dans son double objectif étape-maillot jaune …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.