(c) Tour de l'Eurométropole

Eurométropole Tour : Daniel McLay au terme d’un final palpitant

Daniel McLay (Fortuneo – Oscaro) s’impose au sprint d’un petit groupe d’une vingtaine de coureurs. Anthony Turgis (Cofidis) était sorti à la flamme rouge et semblait bien parti mais s’est fait reprendre à moins de 10 mètres de la ligne.

La première heure de course est très animée avec plusieurs tentatives d’échappées mais aussi et surtout un gros coup d’accélérateur des Quick Step après un peu plus de 20 kilomètres de course. Le peloton se morcelle même en plusieurs groupes mais tout rentre dans l’ordre passé le trentième kilomètre. C’est juste un peu après que la bonne échappée part avec huit coureurs. Dans le peloton, on retrouve un rythme plus normal ce qui permet aux quelques coureurs qui restaient lâchés après le regroupement de revenir. Dans le groupe de tête, on retrouve donc : Jenthe Biermans (Katusha – Alpecin), Paul Ourselin (Direct Energie), Kenny Molly et Alan Riou (Fortuneo – Oscaro), Steven Tronet (Armée de Terre), Kevin Deltombe (Sport Vlaanderen – Baloise), Timothy Stevens (Pauwels Sauzen – Vastgoedservice) et Martijn Budding (Roompot – Nederlandse Loterij). Au cours de la première heure de course, 48,4 kilomètres sont parcourus.

L’écart montera à plus de 4’ avant de redescendre puis de remonter pour atteindre les 4’40. A deux tours de l’arrivée, il y a moins de 30 secondes. L’échappée est finalement reprise à un peu plus de 20 kilomètres de l’arrivée au pied du Mont Saint-Aubert (Col de la Croix Jubaru). Un groupe s’y dégage alors avec Amund Gröndahl Jansen (LottoNL – Jumbo), Julien Duval (AG2R La Mondiale), Daniel Oss (BMC) et Yves Lampaert (Quick Step). Ils sont rejoints un peu plus loin par Dimitri Claeys (Cofidis) et Angelo Tulik (Direct Energie). Mais l’écart ne grandit pas. A 12,5km le groupe de tête est repris. Peloton groupé.

Dans la dernière ascension du Mont Saint Aubert, le peloton est secoué de nouvelles accélérations. Un gros groupe de dix-neuf coureurs se forme à l’avant à un peu moins de 6 kilomètres de l’arrivée. L’entente n’y est pas excellente mais dans le peloton ça ne travaille pas plus. L’écart se creuse et à trois kilomètres de l’arrivée, il est clair que le groupe va s’adjuger la victoire. Les dix-neuf coureurs en tête sont Timo Roosen, Alexey Vermeulen, Maarten Wynants et Amund Grondahl Jansen (LottoNL – Jumbo), Jean-Pierre Drucker et Martin Elmiger (BMC), Jasper De Buyst (Lotto – Soudal), Dries Devenyns (Quick Step), Daniel McLay (Fortuneo – Oscaro), Dries Van Gestel et Aime De Gendt (Sport Vlaanderen – Baloise), Alex Kirsch et Maxime Vantomme (WB Veranclassic – AquaProtect), Oliver Naesen (AG2R La Mondiale), Oscar Riesebeek (Roompot – Nederlandse Loterij), Kenny Dehaes (Wanty – Groupe Gobert), Anthony Turgis (Cofidis), Baptiste Planckaert (Katusha – Alpecin) et Emiel Vermeulen (Roubaix – Lille Métropole).

Dans le groupe de tête, il y a beaucoup d’à coups. A la flamme rouge Anthony Turgis (Cofidis) accélère. Il part seul et semble en bonne voie pour s’imposer car derrière personne ne veut faire l’effort. Dans la dernière ligne droite, Turgis a une belle avance mais la ligne est encore loin et l’effort du coureur de la Cofidis semble interminable. Derrière on lance finalement le sprint. Turgis lève les bras pour célébrer la victoire, semble-t-il, mais est repris à moins de 10 mètres de la ligne. Toutefois, malgré le fait qu’il se soit relevé trop tôt, il semblait surtout au bout de son effort et dans tous les cas Daniel McLay (Fortuneo – Oscaro) revenait trop vite. Seul regret pour Turgis, il se fait chiper la deuxième place par Kenny Dehaes (Wanty – Groupe Gobert). Le coureur de Cofidis sauve au moins sa troisième place face à Jasper De Buyst (Lotto – Soudal).

Classement : 
1. Daniel McLay (Fortuneo – Oscaro)
2. Kenny Dehaes (Wanty – Groupe Gobert)
3. Anthony Turgis (Cofidis)
4. Jasper De Buyst (Lotto – Soudal)
5. Jean-Pierre Drucker (BMC)
6. Oliver Naesen (AG2R La Mondiale)
7. Maxime Vantomme (WB Veranclassic – AquaProtect)
8. Dries Van Gestel (Sport Vlaanderen – Baloise)
9. Baptiste Planckaert (Katusha – Alpecin)
10. Amund Grondahl Jansen (LottoNL – Jumbo)

Autres infos qui pourraient vous intéresser

VeloPro.fr change provisoirement de formule

Cela fait maintenant 5 saisons que VeloPro.fr vous propose tous les jours un suivi continu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.