© Mario Stiehl

Zdenek Stybar conclut la course parfaite de Deceunick-Quick Step

Zdenek Stybar (Deceunick-Quick Step) a remporté ce vendredi l’E3 BinckBank Classic. Au sprint, il a battu Wout van Aert (Jumbo-Visma) et Greg Van Avermaet (CCC Team).

Résumé

L’E3 BinckBank Classic se déroulait sous un soleil généreux. Il faut attendre les pavés de la Beaucarnestraat au kilomètre 30 pour voir sept coureurs sortir : Jaime Castrillo (Movistar), Ludwig De Winter (Wanty-Groupe Gobert), Aksel Nommela (Wallonie-Bruxelles), Stijn Steels (Roompot-Charles), Mihkel Raim (Israel Cycling Academy), Marc Hirschi (Team Sunweb), Thomas Sprengers (Sport Vlaanderen-Baloise) Lionel Taminiaux (Wallonie-Bruxelles) manque le bon coup et sort seul en contre-attaque. A la sortie de la Paddestraat, le coureur wallon fait la jonction. Après 50 kilomètres, le peloton laisse quatre minutes aux huit fuyards de la journée. L’écart maximal sera de 6’35”. Le peloton va vite réduire l’avance des hommes de tête. A la mi-course, ils n’ont plus que 3’20” de marge.

Marco Haller (Katusha-Alpecin) part en contre dans la troisième côte du jour, Hogerlucht. Dans le Knokteberg, le peloton temporise un peu l’allure.  A l’approche du Kortekeer, un abandon notable à signaler Sep Vanmarcke, victime d’une chute. Tombé dans un ravin, le coureur flamand est contraint de mettre un terme prématuré à sa course.

Alors que Marco Haller est repris, Kenneth Van Bilsen et Vladislav Kuznetsov tenten en vain d’orchester une contre-attaque. L’équipe Bora-Hansgrohe accélère en vue du Taaienberg.
Peter Sagan accélère dès les premiers mètres du Taaienberg suivi par Wout van Aert, Jasper Philipsen et Daniel Oss. Aucun favori ne semble se faire piéger mais le peloton casse en deux parties.

Dans le Boigneberg, Zdenek Stybar (Deceunick-Quick Step) teste la concurrence mais sans gros dégât. Peu avant le Stationsberg, Bob Jungels accélère. Ce qui provoque la fin d’Edvald Boasson Hagen et de Lars Boom.

Dans le Stationsberg, le groupe de tête explose complètement mais finit par se reconstituer au sommet. Entre-temps, le Luxembourgeois Bob Jungels a fait le bond vers la tête de la course.

Nils Politt (Katusha-Alpecin) et Jasha Sutterlin (Movistar) l’imitent et on se retrouve avec sept coureurs devant puisqu’on a perdu Nommela, Taminiaux, De Winter et Raim.
Le peloton temporise et se retrouve avec plus d’une minute de retard sur le Paterberg.
Dans le Paterberg, Bob Jungels et Marc Hirschi faussent compagnie au reste du groupe. Ils sont rattrapés par Politt et Sutterlin quelques mètres plus loin.
Dans le peloton, huit coureurs sortent du peloton : Trentin, Van Avermaet, Stybar, Keukeleire, Van Aert, Naesen, Bettiol, Sagan.

Dans le Vieux Kwaremont, les favoris se neutralisent à part Bettiol qui relance l’allure. Dans la Karnemelkbeekstraat, Bob Jungels se débarasse de ses compagnons d’échappée.
Les favoris se regardent.

Tandis que Hirschi, Sutterlin et Politt se font reprendre, les favoris abordent la Varentstraat en position de battus. Le trou est fait 47 secondes. Le vainqueur est devant.

A 20 kilomètre de l’arrivée, Bob Jungels aborde la dernière bosse du jour avec 37 secondes sur les favoris. Greg Van Avermaet met le feu aux poudres. Peter Sagan doit lâcher prise tout comme Matteo Trentin et Oliver Naesen.
L’avance de Bob Jungels fond devant le retour foudroyant du quatuor Stybar, van Aert, Van Avermaet et Bettiol. Derrière, Naesen, Trentin et consorts roulent pour une sixième place.
Bob Jungels se fait reprendre à 7 kilomètres de l’arrivée. Les cinq coureurs sont partis pour se jouer la victoire. Le groupe Naesen/Trentin est trop loin.

A 4 kilomètres de l’arrivée, Zdenek Stybar place un démarrage mais Wout van Aert réagit. Deux kilomètres plus loin, il place une nouvelle banderie mais à nouveau sans succès.
C’est finalement à cinq qu’ils se présentent dans la dernière ligne droite et c’est Zdenek Stybar qui règle le sprint.

Top 10
1. Zdenek Stybar (Deceunick-Quick Step)
2. Wout van Aert (Jumbo-Visma)
3. Greg Van Avermaet (CCC Team)
4. Alberto Bettiol (Education First)
5. Bob Jungels (Deceunick-Quick Step)
6. Nils Politt (Katusha-Alpecin)
7. Matteo Trentin (Mitchelton-Scott)
8. Oliver Naesen (Ag2r-La Mondiale)
9. Jasha Sutterlin (Movistar Team)

10. Marc Hirschi (Team Sunweb)

Autres infos qui pourraient vous intéresser

VeloPro.fr change provisoirement de formule

Cela fait maintenant 5 saisons que VeloPro.fr vous propose tous les jours un suivi continu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.