(c) ASO/P.Ballet

Nacer Bouhanni : « Je m’entraîne bien, mais quand j’arrive en course quelque chose bloque »

Nacer Bouhanni n’a pas pu suivre le rythme effréné imprimé dès le départ ce lundi. Distancé sur la première des huit bosses du parcours de la deuxième étape, le sprinteur de la Cofidis a abandonné après 70 kilomètres de course. Son Critérium du Dauphiné s’arrête sans qu’il ait pu s’exprimer, alors qu’une belle opportunité l’attendait le lendemain. Les sprinteurs s’expliqueront donc sans lui, ce mardi, sur la longue ligne droite de Riom.

Lire aussi > Critérium du Dauphiné : Les sprinteurs attendus à Riom

« C’est parti à bloc dès la première montée. On n’a jamais réussi à rentrer, explique Bouhanni, dans les colonnes de L’Equipe. J’ai bâché avec Geoffrey Soupe dans un groupe de huit. Il fallait passer les deux premiers jours. C’est fini. Je n’ai pas un gros moral, que dire d’autre… Le Tour ? Je ne sais pas, de toute façon, la décision appartient à Cofidis. Je suis au maximum. Je m’entraîne. Après le Tour de Californie, j’ai continué à bien m’entraîner mais quand j’arrive en course, quelque chose bloque. »

Bouhanni n’est pas le seul à avoir fait les frais de cette journée particulièrement mouvementée. Alors qu’aucun abandon n’était à signaler lors de la première étape, huit autre coureurs ont quitté la course lundi : Geoffrey Soupe (Cofidis), Tim Declercq (Deceuninck-Quick Step), Maarten Wynants (Jumbo-Visma), Sander Armée (Lotto Soudal), Chun Kai Feng (Bahrain-Merida), Steve Cummings, Nicholas Dlamini (Dimension Data) et Riccardo Zoidl (CCC).

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de France 2020 : Le direct de la 21e étape (Mantes-la-Jolie>Paris Champs-Élysées)

Suivez le direct du Tour de France 2020 avec l’app VeloPro.fr sur votre mobile ou …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.