(c) Sirotti

Clément Venturini, 4e : « C’était un peu houleux »

C’est un Clément Venturini déçu que nous avons rencontré à l’arrivée de la troisième étape du Dauphiné. Le sprinteur d’AG2R-La Mondiale venait pourtant de signer une belle quatrième place. Enfermé dans les derniers hectomètres, il regrettait d’avoir dû partir en retard et n’a jamais pu combler le trou fait par le vainqueur Sam Bennett.

Lire aussi > Sam Bennett : « C’est toujours plus difficile quand on est attendu »

« Ce n’était pas simple, étant donné qu’il n’y a pas un gros train de sprinteur. C’était un peu houleux. Alexis (Gougeard) et Oli (Naesen) m’ont super bien placé, saluait tout de même Venturini à notre micro. Ensuite, j’ai essayé de suivre le train Quick-Step. Bora-hansgrohe est sorti à la fin, c’était compliqué. C’est les aléas du sprint. On espère tous être placés au mieux à 200 mètres, après ça ne se passe pas toujours comme on le souhaite. Quand j’ai eu l’ouverture, j’y suis allé, mais il (Bennett) avait déjà une bonne longueur d’avance. »

L’intégralité de sa réaction est disponible ci-dessous : 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Le Tour du Piémont installe son arrivée au sanctuaire d’Oropa

Il y aura une innovation de taille le 10 octobre prochain pour la 103ème édition …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.