(c) Sirotti

Megan Jastrab : « Il fallait vraiment courir à l’avant »

Megan Jastrab devient championne du monde pour sa première année dans les rangs juniors. En réglant l’épreuve Dames ce vendredi, la coureuse de 17 ans et demi a offert une troisième médaille d’or à la délégation américaine. Après Chloe Dygert sur le chrono Elites et Quinn Simmons chez les Juniors Hommes, elle confirme l’excellente forme du contingent américain dans le Yorkshire. Interrogée ce matin au départ, elle nous confiait pourtant ne pas apprécier le parcours. Un désamour qu’elle nous a confirmé à l’arrivée, mais avec le sourire et la médaille d’or autour du cou.

«  Je n’ai pas l’habitude des parcours plats, j’aurais préféré plus de montées, un parcours plus exigeant, mais bon, il fallait bien faire avec. J’ai tenté de sortir une première fois sur une partie un peu technique, mais personne ne voulait s’échapper avec moi. Tout est rentré dans l’ordre rapidement, le peloton était très étiré et il y a eu pas mal de chutes. Il fallait vraiment courir à l’avant aujourd’hui. J’étais toujours dans les dix premières ce qui m’a permis de dépenser moins d’énergie, c’était aussi beaucoup moins stressant. »

Son bon positionnement lui a alors permis de s’enfuir à moins de trois kilomètres du but, à la suite d’un virage serré. Jastrap s’est alors envolée vers la ligne avec Aigul Gareeva, dont elle a disposé au sprint. « Je voyais le peloton revenir vite derrière nous… J’ai attendu, attendu et je suis parti, peut-être un peu tôt, mais la Russe avait beaucoup travaillé et semblait fatigué, détaillait elle en zone mixte. Cette année, l’équipe américaine est incroyable. Nous sommes tous très motivés, en pleine confiance, et je suis ravie d’apporter une nouvelle victoire. »

L’intégralité de sa réaction (en anglais) :

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.