Boucles de la Mayenne : Bryan Coquard règle un final haletant, le général pour Thibault Ferasse

Les Boucles de la Mayenne se concluaient ce dimanche, en revenant à Laval après y avoir disputé le prologue. Il y avait alors 173 kilomètres à couvrir, avec un final en circuit à parcourir quatre fois. La ligne d’arrivée est dessinée au sommet d’une courte bosse pavée. Les derniers rescapés de l’échappée initiale ont été repris dans le premier tour, ce qui a donné lieu à une course complètement décousue. Le dernier tour a été marqué par de nombreuses attaques, mais c’est bien un homme sorti du peloton qui a réglé cette dernière étape. Auteur d’un final exceptionnel, Bryan Coquard a alors soufflé la victoire à Kévin Le Cunff. Leader de la course au départ, Thibault Ferasse a parfaitement résisté et remporte le général. A 24 ans, il s’agit de sa première victoire dans les rangs professionnels!

Les dix premiers du général se tenant en moins de 45 secondes, il y a de la tension au départ. Dès le baisser de drapeau, de nombreuses attaques voient le jour, mais le peloton ne laisse rien filer. Il faut alors attendre quarante kilomètres de course pour voir un quatuor obtenir un bon de sortie. Gediminas Bagdonas (AG2R-La Mondiale), Hugo Hofstetter (Cofidis), Daniel Lopez (Burgos-BH) et Tim Naberman (Development Team Sunweb) constituent la bonne échappée du jour. Après le départ très intense, le peloton marque un temps calme et laisse filer le groupe de tête. Les fuyards n’en demandaient pas tant et s’octroient vite quatre minutes d’avance.

Le peloton est alors contraint de se remettre au travail et orchestre un rapproché progressif. A 60 kilomètres de Laval, le chrono indique un écart de 3’20”. L’allure s’accélère, les fuyards sont ramenés à 1’45” à l’entame des 30 dernières unités de course. Le peloton durcit encore l’allure à l’approche de l’entrée sur le court circuit final à couvrir quatre fois. Le premier passage dans Laval fait exploser la course. L’échappée vole en éclat, Bagdonas attaque ses compagnons de fuite et s’en va seul en tête. Les autres sont repris par un peloton lancé à fond. Romain Seigle (Groupama-FDJ) réussit à s’en extraire avec Emmanuel Morin (Cofidis). Ils rejoignent Bagdonas à l’entame du deuxième tour, avant de distancer le Lituanien. Quentin Jaurégui (AG2R-La Mondiale) sort ensuite du peloton et recolle sur Seigle et Morin. Ces trois-là entrent ensemble dans le dernier tour, avec une marge infime. Le peloton maillot jaune garde les fuyards à portée de fusil, ce qui permet à plusieurs costauds de faire le jump.

Romain Seigle attaque la montée finale en tête, mais le peloton fond sur lui. Il se fait déborder par Kévin Le Cunff (St Michel Auber 93), qui croit s’envoler vers la victoire. C’était sans compter sur Bryan Coquard (Vital Concept-B&B Hotels). Après un énorme travail de son coéquipier Kévin Reza, le sprinteur de poche lance son effort à 400 mètres de la ligne et finit à toute allure sur la droite de la route. Il souffle la victoire à Le Cunff qui pensait véritablement l’emporter. Jon Aberasturi (Caja Rural-Seguros RGA) conclut troisième. Arrivé 16e de l’étape dans le temps du vainqueur, Thibault Ferasse (Natur4Ever Roubaix Lille Métropole) remporte la 45e édition des Boucles de la Mayenne. Il s’agit de la première victoire pro du coureur de 24 ans qui devance Mauricio Moreira (Caja Rural-Seguros RGA) et Bryan Coquard au général final.

Le classement de la dernière étape :

Le classement général final : 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de France 2020 : Le direct de la 18e étape (Méribel>La Roche-sur-Foron)

Suivez le direct du Tour de France 2020 avec l’app VeloPro.fr sur votre mobile ou …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.