(c) Capture d'écran

Arctic Race of Norway : Mathieu van der Poel de loin le plus costaud

L’épreuve norvégienne s’élançait ce jeudi par une première étape de 184 kilomètres entre Vadsø et Kirkenes. Le parcours est escarpé mais sans ascension longue. La ligne d’arrivée est placée après une rampe de 500 mètres à 8% de pente moyenne.
Mathieu van der Poel a surclassé ses concurrents dans la bosse finale et remporte la première étape de l’Arctic Race of Norway. Le cyclo-crossman prend du même coup le maillot de leader du classement général. 

Après quelques kilomètres de course, Henrik Evensen (Joker-Icopal), Loïc Chetout (Cofidis) et un coureur du Team Coop tentent de s’échapper, mais le trio est très rapidement repris. Le rythme est très élevé (la moyenne de l’étape a été supérieure à 47km/h). Le vent fait son effet et des cassures coupent un peloton déjà bien étiré. 25 coureurs se retrouvent en tête avec une trentaine de secondes d’avance. Ils sont finalement repris après une poursuite intense.

Un deuxième gros groupe parvient alors à sortir du peloton. En voici la composition : Herman Dahl et Carl Fredrik Hagen (Joker-Icopal), Øivind Lukkedal (Team Coop), Tom Virtgen (WB Aqua Protect Veranclassic), Sindre Kulset (Uno-X), Warren Barguil, Romain Hardy et Sindre Lunke (Fortuneo-Samsic), Anders Skaarseth (Cofidis), Bert De Backer (Vital-Concept), Damiano Caruso et Nicolas Roche (BMC Racing Team), Tiago Machado et Maurits Lammertink (Katusha Alpecin), Kevin Deltombe (Sport Vlaanderen-Baloise), Daniil Fominykh (Astana), Jacques Janse van Rensburg (Dimension Data) et Romain Cardis (Direct Energie).  

Cet imposant groupe échappé compte jusqu’à deux minutes d’avance sur un peloton en tête duquel s’affairent les formations Astana et Dimension Data. Les nombreux fuyards sont repris à trente kilomètres de l’arrivée. Un nouveau groupe tente sa chance en contre-attaque, mais en vain cette fois.

A 15 kilomètres de l’arrivée, deux coureurs, Jonathan Hivert (Direct Energie) et Markus Holegaard (Joker-Icopal), occupent seuls la tête de course et sont pris en chasse par le peloton. Ils comptent alors une petite marge d’avance mais ne résistent pas à la rampe finale qui condamne leur effort. Le peloton recolle à 300 mètres de la ligne.

Dans un sprint de costauds disputé en comité réduit, Mathieu van der Poel (Corendon-Circus) se montre le plus fort, et de loin. Le cyclo-crossman remporte la première étape de l’Arctic Race of Norway avec plusieurs vélos d’avance sur son premier poursuivant, Sergei Chernetski (Astana). Benjamin Declercq (Sport Vlaanderen) complète le podium.

Le top 10 de l’étape :
1. Mathieu van der Poel (Corendon-Circus) en 3h50’19”
2. Sergei Chernetski (Astana) m.t.
3. Benjamin Declercq (Sport Vlaanderen) m.t.
4. Markus Hoelgaard (Joker Icopal) m.t.
5. Quentin Pacher (Vital Concept) m.t.
6. Alberto Bettiol (BMC) m.t.
7. Guillaume Martin (Wanty-Groupe Gobert) m.t.
8. Kenneth Vanbilsen (Cofidis) m.t.
9. Krister Hagen (Coop) à 5″
10. Colin Joyce (Rally) m.t.

 

 

 

pub

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Axel Domont souffre encore d’acouphènes

Ça a été l’une des dures images du début de Tour de France : la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.