(c) Sirotti

Alejandro Valverde : « J’en ai souvent été proche, aujourd’hui je l’ai fait »

Alejandro Valverde brise sa malédiction des championnats du monde. Après six podiums (2003, 2005, 2006, 2012, 2013 et 2014), l’Espagnol a décroché ce dimanche son premier maillot arc-en-ciel. A 38 ans, ce titre vient couronner une carrière hors-normes, et illuminer encore un peu plus un palmarès long comme le bras.

Fou de joie, Valverde a consacré ses premiers mots à ses partenaires de sélection. « Je dois remercier mes équipiers : tous ont été très bons et attentifs. Je leur remets à tous un 10/10, saluait-il en sortant des cérémonies du podium. Je dédie cette victoire à toute l’équipe nationale, à mes coéquipiers et mes fans. Je n’ai pas de mots… Je ne peux y croire. Être champion du monde a toujours été mon rêve, j’en ai souvent été proche, mais aujourd’hui je l’ai fait! C’est ma plus grande victoire. Au dernier kilomètre, je savais que je ne pouvais pas me rater. »

Lire aussi > Romain Bardet : « L’équipe de France a été remarquable de courage et d’abnégation »

Le leader de la formation espagnole s’est fait oublier pendant toute la course, avant de surgir au meilleur des moments. Sur la rampe finale, il s’est rappelé au bon souvenir de ses adversaires et a réalisé l’ascension tout en maîtrise. En basculant avec Bardet et Woods au sommet, il ne faisait guère de doute que celui qui compte 122 victoires à son palmarès se montrerait irrésistible au sprint. « A 350 mètres de la ligne, je me suis dit “maintenant!” et je suis parti. J’ai vu que les autres étaient proches, mais ne pouvaient pas me dépasser. C’était incroyable. J’ai passé une journée magnifique, mais sans mes compagnons je n’aurais pas pu le faire. Nous avons eu une course parfaite, nous étions comme une famille. Au final, j’ai seulement conclu leur travail, appréciait-il une nouvelle fois avant de conclure par un trait d’humour. J’ai encore le temps mais maintenant, je peux prendre ma retraite tranquille, non?  »

L’intégralité de sa réaction (en espagnol) est à écouter ci-dessous.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Isaac Canton passe pro chez Burgos-BH

Burgos-BH fait confiance aux jeunes pour 2020. Après les arrivées de Carlos Canal (18 ans) …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.