Crédits photo : (c) Tim de Waele

Alberto Contador : « La fin m’a paru longue »

Alberto Contador a encore fait preuve de panache aujourd’hui. Le leader de la formation Trek-Segafredo a été lancé par Fabio Felline dans l’ascension finale de la deuxième étape, à trois kilomètres de l’arrivée. Il a ensuite placé une attaque fatale à tout le monde mais il a eu un peu de mal à tenir la distance jusqu’à l’arrivée. « C’était une ascension dans laquelle nous avons tenté de durcir le rythme avec une équipe qui a été incroyable, qui m’a parfaitement épaulé et qui a bien contrôlé l’échappée, déclare-t-il à notre micro. Nous avons décidé de rouler en pensant à l’étape mais surtout à prendre du temps à l’arrivée, car plus l’écart était important plus la situation serait intéressante pour nous demain. Je savais que ce serait compliqué de gagner. J’ai attaqué et au début j’étais assez bien. Mais ensuite, mon cœur est monté à 2000. Au final, ce n’est que la première course de l’année et c’est ce qu’il faut retenir. Donc je suis content même si c’est dommage de ne pas avoir pu gagner. »

L’Espagnol a été revu par un énorme Thibaut Pinot, qui l’a repris à 500 mètres de la ligne. Encore un peu juste physiquement, Contador n’est pas inquiet. « J’ai tenté de partir de loin comme hier mais il faut aussi dire que je ne connaissais pas le final. La fin m’a paru longue. Les jambes n’allaient pas trop mal mais le cœur n’a pas suivi. Toutefois, j’ai encore du temps pour retrouver le bon coup de pédale. Je crois que la préparation ne pouvait pas mieux se passer. Le but est d’arriver en forme pour Paris-Nice. »

Leader au soir de cette deuxième étape, Contador possède une avance très infime sur ses poursuivants. Il sait que conserver cette première place sera compliqué demain dans le chrono de Cordoba, qu’il ne connaît pas. « Maintenant, je vais me reposer et on verra demain ce qu’il est possible de faire. La victoire au général est compliquée car il y a beaucoup de coureurs qui se tiennent en peu de temps, surtout Izagirre qui est très fort en contre-la-montre. »

 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Warren Barguil touché à une hanche

Victime d’une chute sur la deuxième étape du Tour de Romandie dans l’ascension du Châtelard, …

Un commentaire

  1. « Un coeur qui monte à 2000 ! » pire qu’Armstrong, Contador ! …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *