(c) Sirotti

Emmanuel Hubert dément fermement une éventuelle fusion avec Katusha

Hier, le site internet néerlandais Wielerflits annonçait que des contacts existaient entre l’équipe bretonne Arkéa-Samsic et la formation russo-suisse Katusha-Alpecin concernant une éventuelle fusion des deux structures en vue de la saison 2020. L’avantage aurait été, pour Arkéa-Samsic, de récupérer une licence WorldTour et ainsi de pouvoir participer à l’ensemble des grandes épreuves du calendrier, alors que pour Katusha cette fusion aurait permis d’assurer la pérennité de la structure, qui connait actuellement des difficultés financière et risque de perdre son co-sponsor Alpecin.

Mais cela n’arrivera vraisemblablement pas. Contacté par le Télégramme, le manager de l’équipe bretonne Emmanuel Hubert dément catégoriquement cette rumeur, et assure qu’il n’a jamais envisagé d’alliance avec l’équipe financée par le milliardaire russe Igor Makarov : « Comme d’autres équipes qui envisagent d’accéder au WorldTour, nous avons été sondés par l’équipe Katusha, confirme-t-il. Mais nous n’avons pas donné suite à cette proposition. Il est hors de question que l’équipe Arkea-Samsic fasse alliance avec Katusha. » Cela a le mérite d’être clair.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Paris-Nice : Le chrono en direct commenté

Après trois jours de course sans répit sur le plat, la 78e édition de Paris-Nice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.