© Trek - Segafredo

Steven de Jongh va bien

La disparition de Steven de Jongh aura inquiété la planète cyclisme durant toute la journée d’hier. Le directeur sportif de Trek – Segafredo était partie pour une sortie en vélo dans l’arrière pays de Gérone hier matin mais sa femme ne le voyant pas revenir à la mi-journée avait alerté les autorités et lancé un appel sur les réseaux sociaux (lire ici).

Il a finalement été retrouvé inconscient dans un ravin en fin d’après-midi. Les recherches ont été aidées par les données Strava de géolocalisation de de Jongh qui ont permis de déterminer la zone où chercher. C’est finalement un hélicoptère qui a permis de retrouver l’ancien coureur de 44 ans.

Après que de Jongh ait été secouru, les informations étaient un peu confuses sur l’état de santé du néerlandais. La presse locale parlait d’abord de plusieurs fractures dont certaines pourraient ne pas être liées à la chute. Il était aussi fait rapport de la présence de traces de freinage sur la route à proximité du ravin où de Jongh gisait inconscient. Finalement, plus tard dans la soirée, Trek – Segafredo révélait que son directeur sportif ne souffrait que d’un fort traumatisme crânien mais d’aucune fracture. Les circonstances de l’accident restent à déterminer.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Critérium du Dauphiné 2020 : La 1e étape en direct

    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.