(c) Sirotti

Arnaud Démare : « C’était un sprint ultra-rapide »

Une mise en route correcte pour Arnaud Démare. Ce dimanche, le sprinteur de la Groupama-FDJ s’est classé cinquième de la deuxième étape du Giro. S’il était satisfait d’avoir pu s’accrocher au peloton dans les deux bosses du final, le Beauvaisien a tout de même coupé la ligne en retrait par rapport au trio Ackermann-Viviani-Ewan. Une nouvelle opportunité devrait se présenter à lui dès demain.

Lire aussi > Giro : Le premier sprint massif pour Pascal Ackermann

« C’était un sprint ultra-rapide, un très beau sprint après un final casse-pattes. Tous les sprinteurs sont passés, ça montre que le niveau est là. Ça a roulé vite dans les deux montées. Tout le monde était un peu à la rupture, mais ça s’est bien accroché du côté des sprinteurs, détaillait Démare devant notre caméra. C’est allé très vite, avec un vent 3/4 dos. J’ai gardé ma place à partir des 300 mètres, ça s’est joué à la vitesse de pédalage. »

L’intégralité de sa réaction à l’arrivée est disponible ci-dessous: 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.