EN DIRECT
(c) UCI / Hamvas

Wout van Aert était “trop massif” pour gagner le Koppenbergcross

Battu à la régulière par Toon Aerts sur le toujours très difficile Koppenbergcross, Wout van Aert n’a pas su profiter de la très mauvaise journée de son rival Mathieu van der Poel pour inscrire une quatrième fois son nom au palmarès du cyclo-cross belge, terminant la course à la troisième place après avoir été distancé par Aerts et Michael Vanthourenhout dans le dernier tour. Un résultat que le champion du monde de la spécialité juge toutefois satisfaisant, ” car j’ai été capable de me battre aussi bien mentalement que physiquement et de repousser mes limites“.

De plus, le belge de 24 ans croit connaitre la raison pour laquelle ses rivaux du jour se sont montrés supérieurs à lui dans les parties montantes, et notamment dans l’ascension pavée du Koppenberg. Il explique cela par un poids désormais trop important pour être efficace sur des parcours vallonnés comme celui d’hier. “Mon pourcentage de graisse est toujours aussi bas “, déclare-t-il. “Mais ces dernières années, j’étais beaucoup moins massif dans ma construction musculaire. Sur le Koppenberg, j’ai dû affronter des coureurs beaucoup plus légers que moi, ce qui a fait la différence “. Le contraste est en effet saisissant entre les images de sa première victoire sur le Koppenbergcross en 2014, et le gabarit qu’il affichait hier. “Je pèse maintenant au moins dix kilos de plus qu’à l’époque, car j’ai tendance à prendre rapidement du muscle. Je pense que mes saisons sur la route en sont la cause “.

Il est vrai que la saison sur route de l’ancien coureur de la formation Vérandas Willems-Crelan a été particulièrement longue, s’étalant de début mars à septembre, là où Mathieu van der Poel et Toon Aerts ne sont arrivés sur la route que fin mai. Wout van Aert juge toutefois ce surplus de muscle bénéfique pour les courses plus plates qui s’annoncent, à commencer par le championnat d’Europe à Rosmalen, qui devrait particulièrement bien lui convenir.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de l’Ain : Stefan Bissegger devance Lorrenzo Manzin

Le Tour de l’Ain s’élançait ce vendredi par une étape de 162,6 kilomètres entre Bourg-en-Bresse …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.