Capture d'écran / Telenet Play Sports

Superprestige #3 – Gavere : Eli Iserbyt et le reste du monde

Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen – Bingoal) confirme sa domination sur ce début de saison 2019/2020 de cyclo-corss et remporte son sixième succès en huit courses. Sa plus mauvaise place cette saison étant… deuxième ! Pendant un temps Iserbyt a semblé peiner à faire la différence avec Toon Aerts (Telenet – Baloise) mais ce dernier a fait une erreur avant de s’effondre complètement. Iserbyt à la différence de la plupart de ses adversaires n’avait pas couru la veille sur l’Ethias Cross.

Les Telenet – Baloise prennent l’avantage dès le départ avec Lars van der Haar le plus rapide, suivi de ses équipiers Quinten Hermans et Corné van Kessel. Toon Aerts (Telenet – Baloise) est pour sa part un peu plus loin derrière, avec Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen – Bingoal) alors que Tom Pidcock (TP Racing) loupe quelque peu son départ. À la fin du premier tour, on retrouve encore un groupe conséquent aux avant postes alors, sous l’impulsion de Michael Vanthourenhout, les Pauwels Sauzen – Bingoal tentent d’accélérer l’allure. Un tour plus tard de vraies cassures se forment finalement et on retrouve un quatuor en tête avec trois coureurs de Pauwels Sauzen : Vanthourenhout, Iserbyt et Daan Soete ; en compagnie de Toon Aerts. Soete lâche prise rapidement et on se retrouve donc avec une bataille à trois.

Iserbyt accélère, une fois, deux fois, trois fois… Aerts lâche toujours quelques mètres mais fini par revenir. La principale victime de ces accélérations est Vanthourenhout mais face au manque de réussite de Iserbyt, les deux coureurs de tête s’observent quelque peu, Vanthourenhout revient et le trio se reforme. Cela ne décourage pas Iserbyt qui continue les accélérations et aux alentours de la vingt-cinquième minute, Aerts tombe dans un virage à 360°. C’est l’opportunité que Iserbyt attendait. Aerts est rapidement de retour sur le vélo et revient vite sur Vanthourenhout mais Iserbyt est parti. L’écart est de 8”. Aerts donne tout ce qu’il peut mais il est trop tard ! À la fin du cinquième tour, l’écart est d’environ 25” et plusieurs coureurs sont rentrés sur le duo de poursuite : Lars van der Haar,  Laurens Sweeck (Pauwels Sauzen – Vastgoedservice), Corné van Kessel, Tom Pidcock et Quinten Hermans.

Lars van der Haar monte en puissance et il mène la poursuite jusqu’à s’isoler. Laurens Sweeck parvient à suivre et un duo se forme. À 4 tours de l’arrivée, Tom Pidcock réalise que le podium est en train de s’envoler et accélère à son tour pour tenter de recoller. Le Britannique fait son chemin doucement mais sûrement malgré les efforts déployés la veille. Il revient d’abord sur Sweeck qui ne pouvait plus suivre Van der Haar, puis recolle à la roue arrière du Néerlandais. Il reste alors 3 tours à couvrir. Iserbyt mène par 40” sur les 3 coureurs.

Iserbyt est intouchable. Derrière, dans la bataille pour le podium, c’est Van der Haar qui prend le dessus en attaquant dans l’une des petites bosses lors de l’avant dernier tour. Pidcock ne peut pas répondre. À tel point même que c’est finalement Sweeck, qui semblait pourtant à la limite qui fait l’effort, lâche Pidcock et revient à quelques secondes seulement de Van der Haar à l’amorce du dernier tour. L’intérêt de cette dernière boucle réside dans la course poursuite entre ces deux coureurs qui font ce tour au sprint. Mais il n’y aura pas de miracle pour Sweeck qui finit sur les rotules. Iserbyt s’impose donc devant Van der Haar et Sweeck.

Classement : 
1. Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen – Bingoal) en 1h00’27
2. Lars van der Haar (Telenet – Baloise) à 43”
3. Laurens Sweeck (Pauwels Sauzen – Bingoal) à 54”
4. Thomas Pidcock (TP Racing) à 1′
5. Michael Vanthourenhout (Pauwels Sauzen – Bingoal) à 1’03
6. Toon Aerts (Telenet – Baloise) à 1’05
7. Corné van Kessel (Telenet – Baloise) à 1’24
8. Quinten Hermans (Telenet – Baloise) à 1’28
9. Jens Adams (Pauwels Sauzen – Bingoal) à 1’46
10. Marcel Meisen (Steylaerts – Firstbet) à 2’10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.