Cyclo-cross – Superprestige#5 (Zonhoven) : Sanne Cant à l’expérience

Sanne Cant s’est imposée à Zonhoven en faisant parler son expérience… et sa puissance ! La Championne du Monde a laissé Denise Betsema mener la plupart du temps, analysant ses points faibles et est passée à l’action dans le dernier tour. Le parcours, déjà parmi les plus durs, étaient encore plus compliquée par les conditions climatiques. Denise Betsema, victorieuse hier à Anvers, est deuxième aujourd’hui. Ceylin del Carmen Alvarado confirme ses énormes progrès cette année et complète le podium. Cant s’était imposée récemment sur le Zilvermeercross mais c’est sa première victoire depuis un mois sur l’un des trois grands circuits.

Le premier tour est le théâtre de nombreuses petites chutes ou difficultés à passer les obstacles créés par le mix entre sable et neige, qui rend le terrain assez piégeux. Nikki Brammeier, qui apprécie particulièrement ce circuit prend rapidement l’avantage. Derrière elle, il y a un gros groupe de poursuite qui se réduit au fil du temps… et de nouvelles chutes. Elles ne sont bientôt plus que trois en chasse : Denise Betsema, Ceylin del Carmen Alvarado et Sanne Cant. Avant la fin du deuxième tour, c’est le regroupement en tête : 4 leaders. Un peu plus loin on retrouve Loes Sels puis Eva Lechner.

Alors que le quatuor est toujours ensemble, dans une descente dans le sable, Brammeier, en tête du groupe, tombe. Betsema réussi miraculeusement à éviter la Britannique. Après ça, Betsema met le turbo. Le groupe se scinde mais finit par se reconstituer. Derrière, on retrouve à une quinzaine de secondes un quatuor avec Brammeier désormais, Sels, Alice-Maria Arzuffi et Eva Lechner. Ce groupe finira par se disloquer complètement avec Arzuffi partant seule à la poursuite du trio de tête puis à se reconstituer après une chute de Aruffi, mais sans Eva Lechner, définitivement lâchée.

En tête, les trois concurrentes restent ensembles mais del Carmen Alvarado perd parfois quelques mètres, parvient à rentrer, reperd du terrain… jusqu’à la fin de l’avant dernier tour où elle pointe désormais à 5”. Arzuffi, Sels et Brammeier sont elles à 35”. Lechner à 50”. Betsema tente d’accélérer à plusieurs reprises mais Cant ne la lâche pas. Betsema conserve la tête du duo en première partie de circuit grâce aux descentes et aborde la plus dure montée en tête mais à l’évidence dans cette montée à faire à pied, Cant est plus puissante… seulement il n’y a pas moyen de doubler. Alors à mi-tour, Cant fait l’effort pour prendre la tête et dans les parties où la puissance parle le plus, Betsema commence à perdre du terrain. Cant est partie  !

Denise Betsema n’arrivera pas à regagner ce temps perdu. Elle fera même une erreur dans un virage à 360° dans le sable, très similaire à celle qu’elle avait commis la veille, à Anvers, même si hier ça ne lui avait pas porté préjudice. Sanne Cant s’impose devant Betsema. Ceylin del Carmen Alvarado est troisième.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Clásica de Almería : Pascal Ackermann conserve son titre

La 35e édition de la Clásica de Almería se déroulait ce dimanche, sur 187,6 kilomètres avec …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.