(c) UCI/Hamvas

La saison record de Mathieu van der Poel en chiffres

Début novembre, après le premier titre de champion d’Europe de Mathieu van der Poel, VeloPro.fr vous proposait un retour en chiffres sur le début de saison phénoménal du Néerlandais, alors vainqueur de 13 courses sur 15. Dimanche, à l’occasion du Grand Prix de clôture d’Oostmalle, le coureur de la Beobank-Corendon a ponctué son fantastique exercice 2017-2018 par une … 32ème victoire. L’occasion pour nous de renouveler l’expérience et de vous proposer un aperçu statistique d’une saison qui restera à coup sûr dans les annales du cyclo-cross (*).

La saison 2017-2018 de Mathieu van der Poel en chiffres

32 : Nombre de victoires
Mathieu van der Poel a explosé tous les records cette saison. Le sien, d’abord, qui était jusque là de 22 succès en une seule et même saison. Il a amélioré sa propre marque de dix unités, a battu celui de Sven Nys (30) et a égalé dimanche, à l’occasion du Grand Prix de clôture, celui de Roland Liboton, l’une des légendes du cyclo-cross.

82 : Le pourcentage de victoires cette saison.
Sur les 39 cyclo-cross auxquels il a pris part, Mathieu van der Poel en a remporté 32 depuis septembre. Cela représente 82% de réussite, un taux extrêmement élevé.

30 : Nombre de victoires en solitaire, soit 93% du total
Sur ses 32 succès de la saison, Mathieu van der Poel s’est imposé à 30 reprises en solitaire, c’est à dire avec une marge d’environ 10 secondes, au moins, sur son dauphin.

6 : Nombre de victoires consécutives
Par trois fois en cette saison 2017-2018, Mathieu van der Poel a égalé son record de 6 victoires consécutives en une saison chez les élites. Cela s’est produit entre Eecklo (10 septembre) et Meulebeke (7 octobre), entre Diegem (30 décembre) et Hoogerheide (28 janvier), et enfin entre Lille (10 février) et Oostmalle (25 février).

5 : Seuls 5 coureurs l’ont devancé cette saison
Parmi tous les coureurs pouvant composer le plateau d’un cyclo-cross de haut-niveau, seuls cinq sont parvenus à devancer, une fois ou plus, Mathieu van der Poel sur une ligne d’arrivée cette saison. Il s’agit de Wout van Aert (6 fois), Toon Aerts (2 fois), Michael Vanthourenhout (1 fois), Laurens Sweeck (1 fois) et Lars van der Haar (2 fois).

4 : Sa plus mauvaise place de la saison
Mathieu van der Poel n’a terminé qu’à une seule reprise hors du podium cette saison, un exploit en soi. C’était lors du SuperPrestige Niels Albert, course durant laquelle il a chuté.

3 : Vainqueur des 3 “grands” circuits
Illustration de son hégémonie sur le cyclo-cross mondial cette saison, Mathieu van der Poel a remporté les trois plus grands circuits de la discipline et de multiples manches au sein de celles-ci. Il a donc gagné la Coupe du Monde (dont 7 manches), le SuperPrestige (dont 6 manches) et le DVV Trofee (dont 7 manches).

2 : Titres en sa possession
Mathieu van der Poel achève sa saison 2017-2018 avec deux titres en poche : celui de champion des Pays-Bas et celui de champion d’Europe

1 : Un seul véritable échec
Dominant toute la saison, quasi-invincible et imprenable, Mathieu van der Poel a subi un seul véritable revers, mais quel revers. Le Néerlandais est passé à côté du championnat du monde, sur ses terres, à Valkenburg, ne prenant “que” la troisième place sur la ligne, très loin de Wout Van Aert. L’unique point noir de son année.

1’10 : En minute, son avance maximale sur le deuxième cette saison
Mathieu van der Poel a souvent écrasé la concurrence, mais plus encore sur son championnat national, mi-janvier, lorsqu’il a repoussé Lars van der Haar, son dauphin, à 1’10 sur la ligne d’arrivée. Il s’agit de son plus grand écart sur un deuxième cette saison. En dehors de cela, il avait collé 58 secondes à Wout van Aert lors du Grand Prix Sven Nys à Baal.

3 : En secondes, son avance minimale sur le deuxième cette saison
Si Mathieu van der Poel s’est fait une spécialité de s’imposer en solitaire, il a aussi dû s’employer jusque dans les tous derniers mètres à deux reprises cette saison. Ainsi, à Anvers et Waregem, il n’a franchi la ligne d’arrivée que trois secondes devant son plus proche poursuivant.

29 : En secondes, l’écart moyen sur le deuxième cette saison
Preuve de sa maîtrise et de sa domination, Mathieu van der Poel a en moyenne devancé de près de 30 secondes sur la ligne son plus proche adversaire lors des cyclo-cross de cet exercice 2017-2018. Cet important écart s’explique notamment par la précocité de ses attaques décisives, avant même la mi-course généralement.

8’59 : En minutes, son avance finale au DVV Trofee
Dans l’unique circuit jugé au temps, Mathieu van der Poel n’a pas fait de détails. Profitant aussi de l’absence de Wout van Aert lors d’une manche de la compétition, le Néerlandais a ainsi repoussé son dauphin au classement final, Toon Aerts, de 8 minutes et 59 secondes au terme de la dernière manche. Intouchable.

2985 : Son total de points au classement mondial UCI
Avant l’ultime mise à jour ce mardi du classement mondial UCI, Mathieu van der Poel caracole évidemment en tête avec près de 3000 points. Son dauphin, Wout van Aert, en accuse plus de 500 de retard.

(*) La totalité des données provient du site de l’Union Cycliste Internationale

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de Guangxi : Matteo Trentin l’emporte à Guilin

Il l’attendait avec impatience, sa première avec le maillot de champion d’Europe sur les épaules. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.