(c) UCI

Cyclo-cross : Récapitulatif du début de saison

En raison de la fin de la saison sur route, avec des vraies échéances comme le championnat du monde, le Tour de Lombardie ou bien encore Paris-Tours, le début de saison de cyclo-cross a été quelque peu éclipsé. Nous vous proposons un rapide récapitulatif des premières semaines de compétition dans les sous-bois.

Début septembre, alors que Laurens Sweeck (Pauwels Sauzen-Bingoal) ouvrait son compteur à l’occasion du Cross Eeklo (C2) en Belgique, la tournée américaine débutait avec la victoire Vincent Baestaens (Group Hens – Maes Containers) au Rochester Cyclocross (C2) avant le succès de son coéquipier Lander Loockx (Group Hens – Maes Containers) sur le Jingle Cross devant Steve Chainel (Team Chazal – Canyon – 3G Immo).

Ce n’est toutefois que le 14 septembre, il y a donc un mois, que les choses sérieuses ont débuté avec la première manche de Coupe du Monde, à Iowa City. Le vice-champion du monde et d’Europe Espoirs Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal) a, à cette occasion, montré qu’il avait passé un vrai cap en s’imposant chez les élites avec une marge de quasiment une minute sur le champion de Belgique Toon Aerts (Telenet Baloise Lions). Daan Soete (Pauwels Sauzen-Bingoal) a lui pris la troisième place lors de ce premier grand rendez-vous.

Lors des jours suivants, Gianni Vermeersch (Creafin – Fristads) et Laurens Sweeck se sont respectivement imposés sur un Jingle Cross (C1) et sur une Trek Cup (C2) avant qu’Eli Iserbyt ne remette le couvert à l’occasion de la deuxième manche de Coupe du Monde, à Waterloo. Un moment mis en difficulté par Toon Aerts, encore son principal opposant, le jeune homme de bientôt 22 ans a toutefois écrasé la deuxième partie de course, l’emportant à nouveau en costaud et en solitaire, 1’08 devant Aerts et 1’22 devant Michael Vanthourenhout (Pauwels Sauzen-Bingoal)

De retour sur le continent européen, le champion de France Espoirs Antoine Benoist (Corendon-Circus) s’est imposé à Illnau (C2) en Suisse tandis que Marcel Meisen a enlevé la première manche de la Toi Toi Cup (C1) en République Tchèque. Leur coéquipier David van der Poel (Corendon-Cricus) a pour sa part remporté la première épreuve à Vittel, la Chazal Cup (C2) mise sur pied par Steve Chainel. Le lendemain, sur la Canyon Cross Race (C2), c’est Michael Vanthourenhout qui l’a emporté devant ses acolytes Ryan Kamp et Diether Vanthourenhout.

Le week-end suivant, Michael Vanthourenhout a remis ça sur le Berencross de Meulebeke, devançant le leader de la Coupe du Monde Eli Iserbyt de six secondes et Toon Aerts de vingt secondes. Pendant ce temps, Braam Merlier (Creafin-Fristads), frère de Tim, décrochait lui la deuxième manche de la Toi Toi Cup à Hlinsko (C2). Lors du même week-end, le dimanche, s’ouvrait l’EKZ Cross Tour version 2019-2020. À Aigle, c’est Vincent Baestaens qui a alors triomphé devant l’Espagnol Felipe Orts Lloret et Diether Vanthourenhout pendant que Laurens Sweeck s’octroyait son troisième succès de l’année, et le quatrième d’affilée à Pelt (C2).

Tout cela nous mène donc au week-end écoulé, qui a vu Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal) démontrer une nouvelle fois sa supériorité. En l’absence de Wout van Aert et Mathieu van der Poel, le jeune Belge s’annonce comme le client de cette saison 2019-2020. Samedi, il a d’abord remporté le Poldercross de Kruibeke devant Aerts et Quinten Hermans (Telenet Baloise Lions) avant de s’adjuger la toute première manche du Telenet Superprestige à Gieten, hier, devant trois protégés de Sven Nys, à savoir Hermans, Corné van Kessel et Lars van der Haar. En six épreuves depuis septembre, Iserbyt totalise donc quatre victoires et deux deuxièmes places.

Par ailleurs, Antoine Benoist (Corendon-Circus) s’est pour sa part adjugé la première manche de la Coupe de France du côté de la Mezière, devant son ancien “employeur” Steve Chainel, et Kevin Ledanois (Arkéa-Samsic). Michael Boros a lui levé les bras à domicile lors du troisième round de la Toi Toi Cup.

Général provisoire de la Coupe du Monde

Général provisoire du Superprestige

Dames

Sur le circuit féminin, la Canadienne Maghalie Rochette a remporté la première manche de Coupe du Monde devant la Tchèque Katerina Nash, qui a pris sa revanche sur la seconde où elle a devancé la Suissesse Jolanda Neff et la jeune Anglais Evie Richards, en profitant pour prendre les commandes du général. En Europe, et plus spécifiquement en Belgique, c’est la Néerlandaise Ceylin del Carmen Alvarado (Corendon-Circus) qui a dominé les premières épreuves, s’imposant lors de trois de ses quatre sorties, à Meulebeke, Pelt et Gieten, lors du premier acte du Superprestige. Annemarie Worst s’est elle imposée à Kruibeke pour le Poldercross tandis que la Française Perrine Clauzel a effectué un beau début de saison avec deux victoires sur la Chazal Cup puis la Canyon Cross Race à Vittel, puis un triomphe sur la première manche de l’EKZ Cross Tour mais aussi un succès en ouverture de la Coupe de France à la Mezière hier.

Général provisoire de la Coupe du Monde

Général provisoire du Superprestige

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.