Cyclo-cross – CDM #8, Pont-Château : Wout van Aert fait coup double !

La neuvième et dernière manche de la Coupe du Monde à Hoogerheide décidera de l’issue finale. Rien n’est encore fait, mais ce dimanche, pour la première fois de la saison, Toon Aerts a dû céder son maillot blanc de leader au profit de Wout van Aert, pour trois petits points. Le champion du monde s’est en effet imposé au sprint face au champion de Belgique dans une huitième manche très disputée sur le circuit rapide et roulant de Pont-Château. Michael Vanthourenhout, dans la course à la victoire jusqu’au bout, a lui pris la troisième place du jour. Premier Français, Francis Mourey a pris la seizième place. 

En l’absence de son grand frère, David van der Poel honore la famille en prenant le meilleur départ sur le circuit français. Mais très vite, Laurens Sweeck prend les rênes devant Tim Merlier tandis que Toon Aerts et Wout van Aert ne se lâchent pas d’une semelle quelques mètres plus loin.  Sur un circuit très roulant, la sélection a bien du mal à se faire dès le premier tour, si bien qu’on retrouve près d’une trentaine de coureurs dans groupe de tête. Comme si le départ venait d’être donné… Alors dans le deuxième tour, Michael Vanthourenhout tente de passer à l’attaque, grâce à un passage efficace des planches. Le leader de la Coupe du Monde Toon Aerts prend son sillage et le duo fait un léger trou. À l’entame du troisième tour, toutefois, ce duo temporise légèrement et une chasse composée d’une douzaine de coureurs se rapproche. Dans les hectomètres qui suivent, Wout van Aert vient d’ailleurs repositionner dans la roue du duo. Le circuit, néanmoins, n’est pas propice aux différences. Et à l’approche du quatrième tour, Jens Adams et Tim Merlier profitent en réalité d’une temporisation pour attaquer et débuter la nouvelle boucle en tête.

Derrière eux, un groupe de 19 coureurs suit à cinq secondes. Il comprend encore les Français Fabien Canal, Mathieu Boulo et Francis Mourey. Finalement, une scission s’opère dans le groupe de tête, cela après une erreur de Lars van der Haar dans les marches d’escaliers, où le Néerlandais se retrouve bloqué et permet à un quatuor de s’enfuir. On retrouve là Jens Adams, Michael Vanthourenhout, Wout Van Aert et Toon Aerts. Ce groupe de costauds prend le large et débute le cinquième tour avec vingt secondes d’avance sur le reste de la meute ! C’est le moment choisi par Van Aert pour enfin prendre ses responsabilités. Si Adams commence à serrer les dents, Vanthourenhout et Aerts s’accrochent jusque là sans sourciller. Vanthourentout tente même de partir en facteur à l’entame du sixième tour. Mais le champion du monde veille. Pendant ce temps, Van der Haar, Sweeck et Corne van Kessel se rapprochent à 19 secondes. Francis Mourey pointe lui à cet instant en huitième place provisoire. En tête, Vanthourenhout tente encore de profiter du marquage entre Van Aert et Vanthourenhout, mais les deux Belges veillent tout de même au grain, et c’est alors Adams qui prend les commandes.

De fait, le rythme baisse en intensité, si bien qu’il permet le retour de Lars van der Haar, Laurens Sweeck et également Corne van Kessel. Le groupe accélère par intermittence dans la boucle qui suit. Van Kessel, déjà juste, en fait les frais tandis que Laurens Sweeck se retrouve lui aussi en mauvaise posture. Ils sont donc cinq à batailler en tête à quatre tours du but. Le trio Aerts-Van Aert-Vanthourenhout se reforme après un meilleur passage des planches, mais un nouveau marquage à l’approche de la ligne permet le retour d’Adams, Van der Haar et Sweeck.Trois tours restent à parcourir et six hommes sont encore en lice pour le podium. Dans l’antépénultième tour, aucune évolution n’est à signaler dans le groupe des leaders. Laurent Sweeck est bien victime d’une chute au moment de passer les planches, mais il se relève suffisamment rapidement pour réintégrer le groupe à l’entame de l’avant-dernier tour. Toon Aerts, jusque là assez discret, sort à cet instant de sa réserve et place quelques grosses accélérations, sans pour autant décoller Wout van Aert de sa roue dans un premier temps.

Le leader de la Coupe du Monde y parvient finalement grâce aux planches, où Van Aert se retrouve quelque peu planté, mais le champion du monde parvient à revenir dans la roue grâce à un gros effort dans le faux-plat vers la ligne d’arrivée.Le reste du groupe, un moment distancé, revient sur les talons du duo lors des marches d’escaliers du dernier tour, où Toon Aerts reprend quelques mètres d’avance grâce à une meilleure technique. Mais Van Aert ne lâche rien, et revient une nouvelle fois dans le sillage du champion de Belgique. Mais il n’est pas le seul. Michael Vanthourenhout opère lui aussi un énorme retour et passe même devant à la faveur des planches. Ils sont donc trois en lice pour la victoire dans les derniers hectomètres, et c’est l’homme de la Marlux-Bingoal qui emmène. Ce dernier se fait toutefois déborder dans le faux-plat montant, et c’est Van Aert qui lance le sprint. Bien calé dans sa roue, Toon Aerts ne parvient toutefois pas à remonter son grand adversaire pour le général, et doit s’incliner sur la ligne. Le champion du monde exulte, Aerts et Vanthourenhout le suivent dans cet ordre. Le porteur du maillot irisé en profite pour prendre les rênes du général à un round du terme, pour trois petits points sur Toon Aerts.

Classement de la huitième manche

1 VAN AERT Wout (CIBEL-CEBON)
2 AERTS Toon (TELENET-FIDEA LIONS) à 0’01
3 VANTHOURENHOUT Michael (MARLUX-BINGOAL) à 0’07
4 VAN DER HAAR Lars (TELENET-FIDEA LIONS) à 0’08
5 ADAMS Jens (PAUWELS SAUZEN-VASTGOEDSERVICE) m.t
6 SWEECK Laurens (PAUWELS SAUZEN-VASTGOEDSERVICE) à 0’11
7 VAN DER POEL David (CORENDON-CIRCUS) à 1’15
8 PAUWELS Kevin (MARLUX-BINGOAL) m.t
9 VAN KESSEL Corné (TELENET-FIDEA LIONS) à 1’16
10 VERMEERSCH Gianni (STEYLAERTS-777) m.t

Classement général après huit manches

1 VAN AERT Wout – 548 points
2 AERTS Toon – 545
3 VAN DER POEL Mathieu – 400
4 VANTHOURENHOUT Michael – 399
5 VAN DER HAAR Lars – 390
6 HERMANS Quinten – 390
7 SWEECK Laurens – 387
8 VAN KESSEL Corné – 385
9 SOETE Daan – 350
10 PAUWELS Kevin – 335

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Vital Concept-B&B Hotels officialise l’arrivée de Jens Debusschere

Jens Debusschere vient renforcer la garde de Bryan Coquard au Vital Concept-B&B Hotels. Le coureur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.