ZLM Tour : Dylan Groenewegen double la mise

La Jumbo-Visma ne fait aucun cadeau sur ses terres du ZLM Tour. L’écurie néerlandaise a cueilli sa troisième victoire en trois jours ce vendredi à l’occasion de la deuxième étape en ligne de l’épreuve batave. C’est à nouveau son sprinteur Dylan Groenewegen qui a levé les bras dans une étape de nouveau conclue par un emballage massif. Cette fois-ci, celui qui fêtait aujourd’hui ses 26 ans a devancé Caleb Ewan (Lotto-Soudal) et son propre coéquipier Mike Teunissen (Jumbo-Visma). Ce dernier subtilise d’ailleurs le maillot de leader à son équipier Jos van Emden.

L’échappée ne tarde pas à s’extraire dans la deuxième étape du ZLM Tour, promise aux sprinteurs, comme la précédente. Malgré tout, Mikel Aristi (Euskadi-Murias), Justin Timmermans (Roompot-Charles), Robbie van Bakel (Metec-TKH) et Jonas Goeman (Tareletto-Isorex) s’en vont tenter de déjouer les plans des hommes rapides. Le peloton se désintéresse du quatuor dans un premier temps, à qui il accorde 4’30 après 25 bornes de course. Logiquement, c’est la Jumbo-Visma du leader Jos van Emden et du vainqueur de la veille Dylan Groenewegen qui prend ses responsabilités. Les Néerlandais laisseront finalement jusqu’à cinq minutes d’avance aux fuyards avant de réduire progressivement la différence entre les deux groupes. À la mi-course, l’écart est à ramené à seulement trois minutes, et la Jumbo-Visma maitrise tranquillement son affaire. Les kilomètres défilent et les secondes s’égrainent en la défaveur des quatre attaquants. À soixante kilomètres du but, l’échappée est même muselée deux petites minutes devant le peloton.

L’écart est stabilisé jusqu’à l’entrée dans les quarante derniers kilomètres et les échappés du jour tentent bien d’opposer une certaine résistance. Néanmoins, les coéquipiers de Dylan Groenewegen sont efficaces et l’écart passe sous la minute à 25 kilomètres de la ligne. Les fuyards se jouent le deuxième sprint intermédiaire du jour, mais leur entreprise concernant la victoire d’étape semble vouée à l’échec. Sous le panneau des dix derniers kilomètres, on ne compte plus que 25 secondes de différence entre les deux groupes et c’est finalement peu après le premier passage sur la ligne à Buchten, à 7,7 kilomètres de l’arrivée, que l’échappée est définitivement neutralisée. Comme la veille, la Sunweb tente alors de prendre les devants pour Max Walscheid, et la Lotto-Soudal de remonter Caleb Ewan. Néanmoins, c’est à nouveau la Jumbo-Visma qui se porte à l’avant à la flamme rouge pour emmener Dylan Groenewegen. Ce dernier est déposé à 150 mètres par Mike Teunissen et s’en va décrocher son deuxième bouquet devant Caleb Ewan, et son propre coéquipier. Teunissen hérite lui du maillot de leader.

Classement de la deuxième étape

1 Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma)
2 Caleb Ewan (Lotto Soudal) t.m.t
3 Mike Teunissen (Jumbo-Visma)
4 Jens Debusschere (Katusha Alpecin)
5 Boris Vallée (Wanty – Gobert)
6 Bas van der Kooij (Monkey Town – à Bloc CT)
7 Emīls Liepiņš (Wallonie-Bruxelles)
8 Michael Van Staeyen (Roompot – Charles)
9 Jasper de Buyst (Lotto Soudal)
10 Max Walscheid (Sunweb)

Classement après la deuxième étape

1 Mike Teunissen (Jumbo-Visma)
2 Jos van Emden (Jumbo-Visma) à 0’02
3 Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) à 0’05
4 Alex Dowsett (Katusha Alpecin) à 0’06
5 Max Walscheid (Sunweb) m.t
6 Cees Bol (Sunweb) à 0’07
7 Mads Würtz Schmidt (Katusha Alpecin) à 0’13
8 Jasper de Buyst (Lotto Soudal) à 0’16
9 Tony Martin (Jumbo-Visma) m.t
10 Jenthe Biermans (Katusha Alpecin) à 0’18

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour d’Espagne : Le direct de la 8e étape (Logroño > Alto de Moncalvillo)

Suivez le Tour d’Espagne 2020 en direct avec l’app VeloPro.fr sur votre mobile ou tablette …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.