(c) Vuelta a San Juan

Tour de San Juan : Julian Alaphilippe déjà !

Comme l’an passé, Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step) n’aura pas attendu longtemps avant de remporter sa première victoire de la saison. Le Français a attaqué au sommet de la dernière ascension de la Punta Negra, à un peu plus de 2 kilomètres de l’arrivée. Il a emmené avec lui Tiesj Benoot (Lotto – Soudal) et Nairo Quintana (Movistar) mais les deux coureurs n’ont pas pu suivre l’allure du Français qui résiste sans problème au retour du peloton pour s’imposer en beauté. Simone Consonni (UAE Team Emirates) règle le sprint pour la deuxième place devant Peter Sagan (Bora – Hansgrohe). Fernando Gaviria (UAE Team Emirates) conserve la tête du général grâce à un sprint intermédiaire remporté en début d’étape.

Avec un tel final pour puncheurs, les chances des échappées paraissaient minces dès le départ mais il y a quand même deux coureurs qui ont décidé de prendre les devant assez tôt dans l’étape : Hamish Schreurs (Israel Cycling Academy) et Andre Eduardo Gohr (Brésil). Ils sont vite rejoints par deux autres compagnons : Edison Bravo (Chili) et Miguel Luis Álvarez (Mexique), alors qu’au même moment, Maximiliano Richieze, déjà tombé il y a quelques jours à l’entrainement (lire ici), chute à nouveau. Il réintégrera rapidement le peloton. L’écart du groupe de tête montera jusqu’à plus de 3’30 même si Edison Bravo en disparait. À 40 kilomètres de l’arrivée, le trio de tête compte encore 2′ d’avance sur le peloton. À 25 kilomètres de l’arrivée, seul Schreurs demeure en tête après le troisième passage de la Punta Negra et il compte 1’15 d’avance. 10 kilomètres plus loin, il ne dispose plus que de 45”. Il sera finalement repris à 9 kilomètres du but par un peloton emmené par les Deceuninck – Quick Step mais où toutes les équipes commencent à venir batailler pour les places aux avant postes.

Le moment tant attendu de cette deuxième étape arrive avec la quatrième et dernière ascension de la Punta Negra. Les Movistar font le train en tête du peloton avec Winner Anacona devant Nairo Quintana. Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step) est dans la roue et tente sa chance un peu avant le sommet. Il reste alors encore 2,5 kilomètres. Le Français a Tiesj Benoot (Lotto – Soudal) et Quintana avec lui. Les trois coureurs de tête se relaient mais ce qu’il reste du peloton est juste derrière. À un peu plus de 1,5 kilomètres de l’arrivée, Alaphilippe prend un relai et distance naturellement Benoot et Quintana, qui sont rapidement rejoints. Alaphilippe est seul en tête à la flamme rouge avec plus de 5” d’avance.

Alaphilippe est très fort et le peloton ne sera jamais en mesure de revenir. Le Français s’impose avec aisance alors que Simone Consonni (UAE Team Emirates) règle le sprint du peloton devant Peter Sagan (Bora – Hansgrohe). L’an passé, Alaphilippe avait fait son retour à la compétition sur le Colombia Oro y Paz en février (désormais appelé Tour Colombia) et s’était imposé lors de la quatrième étape. Cette année il rentre plus tôt, sur ce Tour de San Juan et gagne dès le deuxième jour.

Au classement général, Fernando Gaviria (UAE Team Emirates), qui figurait dans le premier peloton, conserve sa tunique de leader grâce à un sprint bonification remporté plus tôt dans l’étape. Demain ce sera le contre-la-montre.

Classement de l’étape :
1. Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step) en 3h08’39
2. Simone Consonni (UAE Team Emirates)
3. Peter Sagan (Bora – Hansgrohe)
4. Jens Keukeleire (Lotto – Soudal)
5. Daniel Zamora (Agrupacion Virgen de Fatima)
6. Carlos Barbero (Movistar)
7. Richard Carapaz (Movistar)
8. German Nicolás Tivani (Agrupacion Virgen de Fatima)
9. Francesco Gavazzi (Androni Giocattoli – Sidermec)
10. Hideto Nakane (Nippo – Vini Fantini – Fainzanè)

Classement général :
1. Fernando Gaviria (UAE Team Emirates) en 6h58’38
2. Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step) à 3”
3. Simone Consonni (UAE Team Emirates) à 7”
4. Peter Sagan (Bora – Hansgrohe) à 9”
5. Alonso Miguel Gamero (Pérou) à 12”
6. Ricardo Escuela (Agrupacion Virgen de Fatima) à 13”
7. Weimar Alfonso Roldán (Medellin)
8. German Nicolás Tivani (Agrupacion Virgen de Fatima)
9. Alexander Grigoryev (Sporting Clube de Portugal/Tavira)
10. Valerio Conti (UAE Team Emirates)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.