Vuelta : La quatorzième étape en direct commenté

 

17h30 – arrivée
Merci à toutes et à tous de nous avoir suivi. Plus d’infos à venir sur le site dans les minutes à venir.

17h24 – arrivée
Pas de grands favoris sérieusement touchés dans la chute.

En revanche, Mezgec est parti en ambulance…

Pour sa part, Bennett s’est imposé en costaud.

17h23 – arrivée
Victoire de Sam Bennett devant Richeze et Van der Sande ! Le Belge a tenté d’anticiper et seul Bennett et Richeze ont été capables de répondre !

17h22 –
Deceuninck-Quick Step emmène une dizaine de coureurs.

17h21 – 
Chute à flamme rouge !!! Roglic pris.

17h21 – 1,5 km de l’arrivée
On va arriver dans le dernier kilomètre montant !

17h20 – 2,5 km de l’arrivée
Bora et Deceuninck en tête. UAE remonte.

17h19 – 3 km de l’arrivée
Bora-hansgrohe de retour aux avant-postes.

17h17 – 4,5 km de l’arrivée
Et c’est fini pour l’échappée. Deceuninck emmène.

17h17 – 5 km de l’arrivée
L’échappée bientôt avalée.

17h16 – 6 km de l’arrivée
Moins de 10 secondes !

17h15 – 7 km de l’arrivée
12 secondes pour le quatuor. Trek, Mitchelton et Deceuninck roulent derrière.

17h14 – 
Plus que 15 secondes…

17h14 – 8 km de l’arrivée
Cavagna toujours à la manoeuvre.

17h12 – 10 km de l’arrivée
20 secondes pour l’échappée.

17h11 – 
Le quatuor résiste avec 25 secondes.

17h10 – 
Dillier, Pibernik, Vanhoucke et Puccio livrent leurs dernières forces dans la bataille.

17h09 – 
Diego Rubio est lâché à l’avant.

17h08 – 13 km de l’arrivée
Cavagna et Declercq mènent le peloton.

17h06 – 15 km de l’arrivée
30 secondes !

17h04 – 
Le peloton est emmené à vive allure par la Deceuninck-Quick Step.

17h01 – 20 km de l’arrivée
Dernière ligne droite vers l’arrivée et 45 secondes pour les 5 échappés.

16h59 – 22 km de l’arrivée
Fin de l’ascension pour l’échappée et le peloton. L’écart est de 50 secondes !

16h57 – 23 km de l’arrivée
Brève attaque de Jakob Fuglsang !

16h55 – 
Latour est dans un groupe d’attardés comprenant aussi Angel Madrazo.

16h53 – 25 km de l’arrivée
Encore 3 kilomètres d’ascension et aucune sélection dans le peloton.

16h52 – 26 km de l’arrivée
Pierre Latour ne rentrera pas dans le peloton. Il est à près d’une minute du peloton.

L’échappée compte voit elle son avantage réduit à une minute.

16h48 – 28 km de l’arrivée
Mitchelton, Dimension Data et Deceuninck actuellement en tête de paquet.

16h46 – 30 km de l’arrivée
1’15 au pied de la bosse.

16h45 – 
C’est parti pour l’Alto La Madera.

16h43 – 31 km de l’arrivée
Tim Declercq a pris les rênes du peloton.

16h42 – 33 km de l’arrivée
Dans deux kilomètres, les coureurs entameront la seule difficulté du jour, l’Alto La Madera (8 km à 3,5%).

16h40 – 34 km de l’arrivée
1’35 de retard pour le peloton.

16h39 – 35 km de l’arrivée
Mitchelton-Scott, UAE, Deceuninck Quick Step et Trek-Segafredo roulent fort désormais.

16h38 – 36 km de l’arrivée
Latour pris dans une cassure derrière le peloton. 2 équipiers tentent de le ramener.

16h36 – 37 km de l’arrivée
Rubio passe devant Dillier et Puccio au sprint intermédiaire. Le peloton accélère : 1’50.

16h33 – 40 km de l’arrivée
2 minutes pour le quintette.

16h29 – 43 km de l’arrivée
2’18, le peloton bute quelque peu désormais.

16h24 – 47 km de l’arrivée
L’échappée commence à opposer une vraie résistance.

16h19 – 50 km de l’arrivée
2 minutes !

16h15 – 55 km de l’arrivée
2’10 au dernier pointage ! Ce sont désormais Trek-Segafredo et Dimension Data qui passent le plus de relais.

16h09 – 58 km de l’arrivée
Rossetto repris à présent.

Le peloton désormais pointé à 1’50 !

16h06 – 59 km de l’arrivée
Le peloton a légèrement levé le pied.

16h05 – 
Rossetto est encore intercalé.

16h03 – 60 km de l’arrivée
L’écart remonte à 1’20 pour Silvan Dillier (AG2R-La Mondiale), Luka Pibernik (Bahrain-Merida), Harm Vanhoucke (Lotto-Soudal), Salvatore Puccio (Team Ineos), Diego Rubio (Burgos BH)

16h01 – 61 km de l’arrivée
Plus qu’une minute pour l’échappée désormais composée de 5 coureurs !

15h56 –
40.6 km/h après 3 heures de course.

15h55 – 64 km de l’arrivée
Rossetto est distancé de l’échappée.

15h53 – 65 km de l’arrivée
Mitchelton, Deceuninck, Bora et UAE accélèrent dans le peloton : 1’10 !

15h49 – 69 km de l’arrivée
1’25 au dernier pointage GPS.

15h45 – 72 km de l’arrivée
L’allure ne faiblit pas, le peloton veille à ne pas laisser l’écart grimper à deux minutes.

15h40 – 75 km de l’arrivée
L’écart reste de 1’30.

15h37 – 77 km de l’arrivée
Les coureurs abordent une portion un peu plus accidentée désormais.

15h30 – 81 km de l’arrivée
Le peloton est en file indienne bien que le rythme ne soit pas très intense.

15h23 – 86 km de l’arrivée
Ecart stabilisé : 1’35.

15h16 – 91 km de l’arrivée
Rappel de l’échappée : Silvan Dillier (AG2R-La Mondiale), Luka Pibernik (Bahrain-Merida), Harm Vanhoucke (Lotto-Soudal), Salvatore Puccio (Team Ineos), Diego Rubio (Burgos BH) et Stéphane Rossetto (Cofidis)

15h11 – 94 km de l’arrivée
À l’avant, les six échappés s’entendent bien et patientent avant de lancer leur véritable résistance. 1’45.

15h10 – 
Trek, UAE, Bora et Deceuninck s’échangent les relais.

15h08 – 96 km de l’arrivée
Bientôt la mi-course et le schéma reste très figé.

15h05 – 
Fernando Gaviria (UAE Team Emirates), l’un des favoris du jour, appelle sa voiture.

15h02 – 
À peine 1’12 d’avance pour l’échappée !

15h01 – 
Gorka Izagirre (Astana) et Mikel Bizkarra (Euskadi-Murias) victimes d’une petite chute au ravito.

14h56 – 
41.4 km/h de moyenne après 2 heures de course.

14h54 – 
1’35 pour les 6 fuyards qui arrivent dans la zone de ravitaillement.

14h49 – 
Deux minutes !

14h37 – 118 km de l’arrivée
Dernier écart communiqué : 1’39.

14h31 –
Aucun changement en tête de peloton, ce sont les mêmes équipes qui font le rythme.

14h27 – 
1’37 désormais, le peloton ne prend absolument aucun risque.

14h18 – 
Deux minutes au dernier pointage.

14h08 – 138 km de l’arrivée
Deceuninck-Quick Step, Bora-hansgrohe, Trek-Segafredo et Mitchelton-Scott contrôlent le peloton.

14h04 – 
Le peloton est à 1’30 des fuyards.

13h57 – 144 km de l’arrivée
L’écart est ramené à 1’45 !

13h55 – 
42,1 km/h de moyenne après une heure de course.

13h45 – 152 km de l’arrivée
2’22 pour l’échappée pour rappel composée de  Silvan Dillier (AG2R-La Mondiale), Luka Pibernik (Bahrain-Merida), Harm Vanhoucke (Lotto-Soudal), Salvatore Puccio (Team Ineos), Diego Rubio (Burgos BH) et Stéphane Rossetto (Cofidis)

13h38 – 
L’écart passe au-dessus des deux minutes !

13h35 – 158 km de l’arrivée
1’50 entre les six échappés et le peloton.

13h30 – 
Bora et Deceuninck mènent le peloton devant UAE, Jumbo-Visma, Trek et Mitchelton.

13h22 – 166 km de l’arrivée
L’écart ne bouge pas.

13h20 – 
Présent dans l’échappée, Stéphane Rossetto s’est exprimé à notre micro avant le départ. Ecoutez son analyse de l’étape ci-dessous

13h19 – 
1’40 au dernier pointage, les fuyards sont muselés.

13h15 – 171 km de l’arrivée
Bora-hansgrohe vient apporter son aide à Deceuninck-Quick Step en tête de peloton.

13h10 – 
1’42 seulement pour l’échappée, le peloton veut à tout prix contrôler dès le départ.

13h07 – 
Deceuninck-Quick Step prend déjà les commandes du peloton.

13h07 – 
1’07” au dernier pointage.

13h04 – 
25 secondes déjà pour les 6 hommes.

13h04 – 178 km de l’arrivée
L’échappée se forme ! Silvan Dillier (AG2R-La Mondiale), Luka Pibernik (Bahrain-Merida), Harm Vanhoucke (Lotto-Soudal), Salvatore Puccio (Team Ineos), Diego Rubio (Burgos BH) et Stéphane Rossetto (Cofidis) ont pris les devants. 

13h00 – 181 km de l’arrivée
C’est encore groupé.

12h58 – 
Les offensives se multiplient.

12h56 – 
On assiste aux premières attaques.

12h54 – 184 km de l’arrivée
Et c’est parti !

12h53 – 
Le départ réel est retardé en raison d’un problème mécanique d’un coureur de Burgos-BH.

12h40 – 
Domingos Gonçalves (Caja Rural) est non partant. Ils sont 163 au départ.

12h38 – 
C’est parti pour le défilé.

12h35 – 
Le départ fictif va bientôt être donné.

12h30 – Avant-course
Retrouvez la présentation de l’étape du jour ICI.

12h15 – Avant-course 
Bonjour à toutes et à tous. Bienvenue sur le direct commenté de la 14e étape de la Vuelta qui emmènera les coureurs du côté d’Oviedo. Sprint ou échappée ? C’est la question du jour.
Pour avoir un début de réponse, rendez-vous dès 12h35 pour le départ fictif.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.