(c) ASO

Giacomo Nizzolo : « Je n’étais pourtant pas très confiant au départ »

Une victoire importante pour Dimension Data. Alors que le compteur de l’équipe sud-africaine était bloqué à six unités depuis la fin juin, Giacomo Nizzolo a surgi dans le difficile final de la première étape du Tour de Burgos ce mardi. Le sprinteur italien s’est imposé en puncheur, sur une pente à 6%, après avoir suivi le démarrage d’Alex Aranburu. Le trentenaire signe là sa troisième victoire de l’année, s’affirmant comme le principal pourvoyeur de succès de l’équipe, à égalité avec Edvald Boasson Hagen.

« C’était la première étape, avec une arrivée en bosse. Je n’étais pourtant pas très confiant au départ, car je ne me sentais pas très bien la semaine dernière. Mais à la mi-course, j’ai commencé à avoir de meilleures sensations. J’ai donc demandé à l’équipe de rouler pour ramener l’échappée, détaillait Nizzolo à l’arrivée. Au pied de la bosse finale, j’étais en deuxième position. C’était une arrivée difficile, mais ça a marché ! Je suis donc très heureux pour moi et l’équipe. »

Nizzolo tenait finalement à adresser une pensée à Bjorg Lambrecht, tragiquement décédé sur le Tour de Pologne, dont les obsèques se tenaient ce mardi. « C’était un jour important pour le monde du vélo aujourd’hui, je veux dédier ma victoire à Bjorg Lambrecht. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de Burgos : Ivan Sosa rafle tout

C’est donc un sans faute pour Ivan Sosa. Le jeune Colombien de la formation Ineos …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.