Matteo Trentin remporte la deuxième étape. (c) Jm Artero

Tour de la Communauté de Valence : Matteo Trentin devance Nacer Bouhanni

Trois difficultés sont au programme de la deuxième étape du Tour de la Communauté de Valence ce jeudi. Seulement, la dernière d’entre elles est située à 40 kilomètres de l’arrivée à Alicante. Un final plutôt favorable à un retour du peloton qui n’effraie pas les baroudeurs. Ils sont huit à prendre de l’avance en début d’étape, mais ne parviennent jamais à distancer véritablement les équipes de sprinteurs. Ainsi, le peloton les reprend à 50 kilomètres de l’arrivée, avant même la dernière ascension. Malgré une tentative lointaine de Niki Terpstra (Direct Energie), les équipes de sprinteurs maintiennent le peloton groupé et assurent la tenue du sprint attendu. Parfaitement placé à la sortie du dernier virage, Matteo Trentin (Mitchelton-Scott) devance Nacer Bouhanni (Cofidis) sur la ligne. Sixième de l’étape, Edvald Boasson Hagen (Dimension Data) reste leader du classement général. 

Après le court chrono inaugural de la veille, le départ de cette première étape en ligne est très rapide. Plusieurs attaques émaillent le peloton dès le départ réel, mais il faut attendre dix kilomètres pour voir la bonne échappée du jour se former. Mathias Van Gompel (Sport Vlaanderen-Baloise), Mikel Iturria (Euskadi-Murias), Raul Alarcon (W52 – Porto), Nigel Ellsay (Rally Cycling), Izai Azurmendi (Fundation Euskadi) et Diego Rubio (Burgos-BH) constituent alors le groupe de tête. Ils sont rejoints six kilomètres plus tard par deux hommes partis en chasse : Diego Pablo Sevilla (Kometa CT) et Joan Bou (Nippo-Vini Fantini). Les huit coureurs de tête prennent rapidement deux minutes d’avance sur le peloton, mais ne parviennent pas véritablement à étendre cet avantage. Au maximum, ils prennent 2’30” d’avance à 75 kilomètres de l’arrivée.

Derrière l’échappée, les équipes Dimension Data et Jumbo-Visma assurent la poursuite. Si les hommes de tête semblent avoir peu de chance de se disputer la victoire à Alicante, Diego Rubio profite de sa présence à l’avant pour amasser les points de la montagne. L’Espagnol de 27 ans passe en tête des deux premières difficultés du jour et s’assure de porter, demain, le maillot de meilleur grimpeur.

Peu avant l’ultime ascension, les équipes Astana et Mitchelton-Scott viennent durcir la course : l’écart passe rapidement de deux à une minute alors qu’il reste encore plus de 60 kilomètres à parcourir. Astana continue son travail pour Magnus Cort Nielsen et permet le regroupement général alors qu’il reste encore 50 kilomètres à couvrir. L’équipe kazakhe poursuit son forcing dans la montée et étire le peloton. Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) est le premier à pâtir de cette accélération. Le sprinteur néerlandais est attendu par l’ensemble de son équipe qui va tenter de le ramener une fois le sommet passé.

Niki Terpstra (Direct Energie) se met en évidence dans la longue descente vers Alicante et se lance dans un numéro en solitaire. Il compte une dizaine de secondes de marge à 35 kilomètres de la ligne, mais est rapidement repris. Le groupe Groenewegen accuse alors 30 secondes de retard sur le peloton. Celui-ci parvient finalement à recoller après vingt kilomètres d’une poursuite acharnée, les rouleurs Jos van Emden et Tony Martin abattant un travail colossal pour leur leader.

Le peloton évolue alors groupé jusqu’à la ligne, les équipes de sprinteurs se relayant en tête pour offrir à leurs leaders une belle explication à Alicante. Le dernier virage, situé peu avant la ligne, surprend plusieurs sprinteurs. Matteo Trentin (Mitchelton-Scott) et Nacer Bouhanni (Cofidis) sont les mieux placés et se disputent la victoire. Le champion d’Europe devance le Français d’un demi-vélo sur la ligne. Légèrement en retrait, Ben Swift (Sky) complète le podium alors qu’Edvald Boasson Hagen (Dimension Data), sixième, conserve la tunique de leader.

Le top 10 de l’étape : 
1. Matteo Trentin (Mitchelton-Scott) en 4h10’12”
2. Nacer Bouhanni (Cofidis) t.m.t.
3. Ben Swift (Sky)
4. Sonny Colbrelli (Bahrain-Merida)
5. Alexander Kristoff (UAE)
6. Edvald Boasson Hagen (Dimension Data)
7. Thomas Boudat (Direct Energie)
8. Sondre Holst Enger (Israel Academy)
9. Enrique Sanz (Euskadi)
10. Christopher Lawless (Sky)

Le top 10 du général : 
1. Edvald Boasson Hagen (Dimension Data) en 4h23’07”
2. Ion Izagirre (Astana) à 5″
3. Tony Martin (Jumbo-Visma) à 7″
4. Dylan Teuns (Bahrain-Merida) à 8″
5. Nelson Oliveira (Movistar) à 11″
6. Pello Bilbao (Astana) à 12″
7. Alejandro Valverde (Movistar) à 14″
8. Jan Tratnik (Bahrain-Merida) à 18″
9. Dan Martin (UAE) à 19″
10. Diego Rosa (Sky) à 20″

 

 

 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de France 2020 : Le direct de la 18e étape (Méribel>La Roche-sur-Foron)

Suivez le direct du Tour de France 2020 avec l’app VeloPro.fr sur votre mobile ou …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.