Adam Yates : « Je ne suis encore pas passé loin… »

Nouvelle deuxième place au général pour Adam Yates. Dauphin de Primoz Roglic sur Tirreno-Adriatico, le Britannique de la Mitchelton-Scott a été battu seulement par Miguel Angel Lopez au Tour de Catalogne. Cela fait deux podiums de prestige consécutifs pour Adam Yates. A la satisfaction du résultat brut s’ajoute à chaque fois la frustration d’échouer si près du Graal. En Italie, il avait été devancé d’une seconde après le contre-la-montre final. Cette fois, quatorze unités le sépare du vainqueur. « Je ne suis encore pas passé loin… Je vais continuer d’essayer, ça finira par payer », a-t-il réagi, un brin dépité, à notre micro.

Lire aussi > Miguel Angel Lopez : « Nous sommes toujours restés calmes »

Ce dimanche, Adam Yates a bien tenté son va-tout pour renverser la course. Il est parti avec son frère Simon à trois tours de l’arrivée, mais a été repris à quatre kilomètres de la ligne. « Nous devions être agressifs sur le circuit, il fallait courir à l’avant. Quand j’ai vu mon frère attaquer, j’ai pensé que c’était le bon moment pour y aller. Ce n’était pas prévu, mais c’était la dernière étape, la dernière opportunité… Il fallait essayer, a expliqué le Britannique à notre micro. Je devais reprendre 14 secondes, pas une ou deux, donc il fallait partir de loin. Nous avons tout tenté, mais ce n’était pas suffisant. J’ai fait de mon mieux. »

L’intégralité de sa réaction (en anglais) est à écouter ci-dessous: 

 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.