Trofeo Laigueglia : Moreno Moser s’impose !

Moreno Moser a remporté le Trofeo Laigueglia 2018, test d’ouverture du calendrier italien. Derrière, c’est Paolo Toto (San Gemini-Mg.Kvis) qui arrive deuxième devant Matteo Busato (Wilier-SelleItalia). Ces 2 coureurs faisaient partie du groupe de contre qui s’est constitué dans l’avant-dernier tour, après une course très disputée par AG2R la Mondiale et Androni-Sidermec, qui ont attaqué à plus de 60 kilomètres de l’arrivée.

La journée commence presque calmement, avec les cinq premiers kilomètres qui ne voient aucune tentative d’attaque en ce jour ensoleillé, mais frais. Puis Julien El Fares (Delko Marseille Provence), Francesco Bettini (D’Amico UTENSILNORD) et Audun Brekke Flotten (Virtu Cyclisme) tentent une sortie. Le peloton ne réagit pas, heureux que le groupe soit peu conséquent. Le trio engrange facilement les minutes. Son avance ira jusqu’à près de dix minutes au pied de la première ascension du jour.

Sur le GPM de Cima Paravenna l’équipe Androni – Sidermec se porte à l’avant. et l’avantage tombe à 8’08. Une nouvelle accélération dans la plaine réduit l’avantage des 3 fuyards à 6’10” après 90 km de course.

Lorsque Ag2r La Mondiale impulse un nouveau changement de rythme, l’écart chute encore. Au GPM, El Fares reste seul, avec Flotten qui n’est plus qu’à quelques encablures du peloton. Le forcing d’Ag2r est impressionnant, et le peloton se casse. Après 140 km de course, 12 hommes sont sortis en contre derrière El Fares et rattrape Flotten. Il s’agit de Clément Chevrier, Silvan Dillier, Hubert Dupont, Quentin Jauregui et Mickaël Cherel (AG2R La Mondiale), Mattia Cattaneo, Marco Frapporti, Francesco Gavazzi, Fausto Masada et David Ballerini (Androni-Sidermec), Calvin Watson (Aqua Blue Sports ) et David Gabburo (Amore & Vita-Prodir). Le groupe se cassera plus loin, avec une première partie qui suit à une vingtaine de secondes, tandis que d’autres perdent rapidement plus d’une minute, jusqu’à être repris par le peloton.

Un bras de fer commence. A 50 kilomètres de l’arrivée, Moreno Moser (Italie) sort du groupe qui revient rapidement sur la tête de course. 11 hommes sont en tête avec 23 secondes d’avance sur le reste du groupe.

Dans Colla Micheri la situation change à nouveau, avec Romain Combaud (Delko Marseille) qui part en solo tandis que Wilier – Selle Italie mène le groupe pour essayer de revenir. Au lieu de cela, Dillier accélère. Le Suisse gagne une dizaine de secondes sur ses anciens compagnons, qui sont dans une première partie du groupe, avec 21 hommes. Les autres sont alors à 42 secondes.

Dillier est repris en vue de la nouvelle ascension vers le GPM. Ce qui permet à Mauro Finetto (Delko-Marseille) d’emmener un groupe comprenant Jauregui et Moser, Roland Thalmann (Voralberg), Ben Hermans (Israël Cycling Academy), Matteo Busato (Wilier-Selle Italie), Nicola Bagioli (Nippo-Fantini), Gianluca Brambilla (Italie), Paolo Toto (San Gemini-MgKvis) et Kasper Asgreen (Virtu Cyclisme ). La course se jouera alors parmi ceux-là dans le dernier tour, avec pour juge final la Colla Micheri.

Alors qu’Ag2r augmente le train, Moreno Moser part seul, laissant Gavazzi et Bagioli scollinano à 12 secondes, tandis que les autres sont quelques pas derrière. L’écart n’est pas très grand, mais derrière le manque d’organisation et d’énergie condamne la riposte. Moser peut augmenter son avantage qui est de 21 secondes à 5 km de l’arrivée, puis de 39 secondes à 3 kilomètres de l’arrivée.

Moser a tout le temps de célébrer sa victoire. Derrière, Paolo Toto (Sangemini-MgKvis) gagne le sprint des battus, alors que Matteo Busato (Wilier-Selle Italie) s’empare de la troisième place à l’issue d’un sprint serré.

Classement :
1 Moreno Moser (Equipe d’Italie)
2 Paolo Totò (Sangemini – MgK.Vis)
3 Matteo Busato (Wilier Triestina – Selle Italia)
4 Nicola Bagioli (Nippo – Fantini)
5 Francesco Gavazzi (Androni Giocattoli – Sidermec)
6 Kasper Asgreen (Virtu Cycling)
7 Romain Combaud (Delko – Marseille Provence – KTM)
8 Roland Thalmann (Team Vorarlberg)
9 Ben Hermans (Israel Cycling Academy)
10 Fausto Masnada (Androni Giocattoli – Sidermec)

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Quick Step finit sa saison sur une victoire symbolique

Le succès de Fabio Jakobsen sur la dernière étape du Tour de Guangxi est remarquable …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.