© ASO

Arnaud Démare : « Il ne faut pas courir plusieurs lièvres à la fois »

Vainqueur des trois premières étapes en ligne et même du contre-la-montre, Arnaud Démare (Groupama-FDJ) rafle tout sur le Tour du Poitou-Charentes. Il se pourrait cependant qu’il laisse les autres s’expliquer pour la gagne ce vendredi lors de la dernière étape : lui annonce en tout cas vouloir se focaliser sur le général.

« Ce qui est sûr, c’est que je peux espérer gagner car j’ai une équipe vraiment solide autour de moi, a expliqué Démare sur le site officiel de son équipe. On va se focaliser sur le général plutôt que sur l’étape demain. Il ne faut pas courir plusieurs lièvres à la fois. »

Après sa victoire sur le chrono de la veille, Démare possède 44 secondes d’avance sur le deuxième du général Sylvain Chavanel (Direct Energie). Une performance qui en a surpris plus d’un, mais pas Yvon Madiot. « C’est fort mais j’y croyais un peu, assure le directeur sportif. Ses références dans un contre-la-montre du Tour d’Algarve en 2017 et sa condition physique étincelante lui donnaient le droit de lutter avec Chavanel. Je peux dire qu’il a tout donné. Il est parti à fond, il a accéléré au milieu et il a fini à fond. De toute façon, tu ne gagnes pas un contre la montre devant Chavanel en fumant la pipe ! »

Ce vendredi, l’étape s’achève à Poitiers avec une côte d’un kilomètre à 12% avant les trois derniers kilomètres. Il y a deux ans, Arnaud Démare semblait bien parti pour lever les bras, mais était tombé dans le dernier virage.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.