(c) Tour de Turquie

Caleb Ewan : « J’espère que cette victoire va lancer une bonne dynamique pour le Giro »

Caleb Ewan attendait ça depuis près de deux mois. Deux fois deuxième sur Paris-Nice, le sprinteur de la Lotto Soudal n’avait plus gagné depuis le 27 février sur l’UAE Tour. Il s’était alors imposé après un sprint en bosse, exactement comme ce vendredi, sur la quatrième étape du Tour de Turquie. « Je garde confiance en ma capacité de pouvoir gagner un sprint massif sur le plat, a alors insisté l’Australien à l’arrivée. Mon poisson-pilote Jasper De Buyst m’a manqué. Lors des fins d’étape chaotique, j’ai peut-être manqué d’un gars pour me placer en parfaite position. Sur des arrivées en bosse, c’est plus facile de se placer tout seul. » Le Belge est bien présent sur le Tour de Turquie, mais ne prend aucun risque après s’être fracturé l’omoplate lors de la première étape de Paris-Nice.

Lire aussi > Tour de Turquie : Caleb Ewan fait parler son punch

Dans l’ultime ligne droite de Bursa ce vendredi, Caleb Ewan a alors choisi la roue du leader Sam Bennett. Voyant que l’Irlandais n’était pas au mieux, il a jailli dans les derniers hectomètres pour reprendre Juan José Lobato qui avait lancé de bonne heure. « J’ai dû piocher loin dans mes ressources pour gagner, j’en suis très content, a savouré Ewan. J’étais déjà à 100% quand j’étais dans la roue de Bennett pour être honnête. J’attendais qu’il se lance, mais il a semblé craquer alors je me suis décalé. J’avais encore ce petit quelque chose qui m’a permis d’aller chercher la victoire. C’est un soulagement. »

Tombé lors de la deuxième étape de l’épreuve turque, Ewan a finalement rassuré sur sa condition. « C’était une chute stupide. Je suis tombé assez fort sur les côtes, j’ai eu peur de me blesser. Mais en fait la douleur est partie, ça ne m’a pas tellement affecté. » Il lui reste désormais une étape pour briller, dimanche, alors que demain l’étape reine attend le peloton du Tour de Turquie. Ensuite, Caleb Ewan prendra un court break avant de se rendre au départ du Tour d’Italie, son grand objectif de la première partie de saison. « J’espère que cette victoire va lancer une bonne dynamique pour le Giro. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour des Alpes-Maritimes et du Var 2021 : Le direct de la 1e étape

Avec l’app VeloPro.fr sur votre mobile ou tablette, accéder à un calendrier très fourni de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.