(c) Tour de Guangxi

Pascal Ackermann : « La pression s’envole avec cette victoire »

Lauréat d’un nouveau succès sur cette saison 2019, le sprinteur allemand de la Bora – hansgrohe n’en finit plus d’impressionner. Auteur de 2 secondes places sur les deux premières étapes Pascal Ackermann a enfin levé les bras en remportant la troisième étape du Tour de Guangxi. Souvent en difficulté et mis hors course lorsque la route s’élève, Pascal Ackermann a su déjouer les pronostics et suivre les meilleurs dans la dernière ascension. À l’arrivée, le sociétaire de la Bora – hansgrohe se dit très satisfait de sa performance :

« Cette troisième étape a été beaucoup plus difficile de celle de l’an dernier, ce n’était pratiquement pas pour les sprinters. Mon but était de rester avec Matteo Trentin, qui était mon principal rival aujourd’hui, sur ce type de final c’est le meilleur. Je devais rester dans les 10 premiers au sommet du GPM pour basculer en tête et jouer ma carte au sprint. Je suis content d’avoir pu suivre l’italien et gagner le sprint. La pression s’envole avec cette victoire, enfin victorieux après deux secondes places. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Paris-Nice : Le chrono en direct commenté

Après trois jours de course sans répit sur le plat, la 78e édition de Paris-Nice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.