(c) Sirotti

Pascal Ackermann : « J’ai lancé un peu trop tard, je reste confiant pour les prochains jours »

Pascal Ackermann est passé tout proche de sa douzième victoire de la saison dans la nuit de mercredi à jeudi. Deuxième d’un cheveu derrière Fernando Gaviria à l’arrivée de la première étape du Tour de Guangxi, le maillot cyclamen du dernier Giro attendait alors la revanche avec impatience. Elle devrait intervenir cette nuit, après 152,3 kilomètres de course entre Beihai et Quinzhou.

Lire aussi > Fernando Gaviria : « Un soulagement de gagner après des mois difficiles »

« Nous voulions contrôler l’étape, et nous avons réussi à le faire. Les gars ont toujours couru en tête de peloton et maintenu un écart raisonnable avec l’échappée. Rudi (Selig) m’a bien préparé pour le sprint, mais j’ai lancé un peu trop tard. Au final, Gaviria a pu revenir de l’arrière et me dépasser dans les derniers mètres. C’était vraiment juste, racontait Ackermann dans un communiqué de la Bora-hansgrohe. Cela étant, il reste des chances de victoire d’étape ici et, maintenant que nous avons vu que l’équipe était en forme, nous sommes confiants pour les prochains jours. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Paris-Nice : Le chrono en direct commenté

Après trois jours de course sans répit sur le plat, la 78e édition de Paris-Nice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.