(c) Tour of Guangxi

Fernando Gaviria : « Un soulagement de gagner après des mois difficiles »

Fernando Gaviria a renoué avec le succès à l’arrivée de la première étape du Tour de Guangxi. Au sprint, le Colombien a dominé Pascal Ackermann et Matteo Trentin dans la nuit de mercredi à jeudi. Il n’avait plus levé les bras depuis la troisième étape du Giro, le 13 mai dernier. Un succès particulier, acquis après le déclassement d’Elia Viviani. Il n’avait alors plus passé la ligne en tête depuis le 25 février et la deuxième étape de l’UAE Tour. « C’était une victoire difficile à aller chercher à cause des attaques de Rémi Cavagna et Victor Campenaerts dans la dernière bosse, expliquait-il auprès des organisateurs. C’est un soulagement de gagner après des mois difficiles à cause de ma blessure au genou. J’ai toujours su que j’aurais une dernière opportunité de lever les bras ici. »

Malgré sa longue période de disette, Gaviria signait là sa cinquième victoire de la saison. Il aura une nouvelle chance dans la nuit de jeudi à vendredi, sur un parcours similaire. « L’étape était courte, mais a été courue à vive allure du début à la fin. Le soutien de l’équipe a été essentiel, saluait-il dans un communiqué d’UAE-Team Emirates. Les gars sont restés près de moi toute la journée et m’ont beaucoup aidé dans les bosses. La dernière était encore assez loin de la ligne, donc nous avons eu le temps d’organiser le sprint. Dans le final, je me suis retrouvé dans la roue d’un Bahrain-Merida. J’ai eu la patience et le calme d’attendre le bon moment. La puissance était ensuite bien là pour aller chercher la victoire. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Paris-Nice : Le chrono en direct commenté

Après trois jours de course sans répit sur le plat, la 78e édition de Paris-Nice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.