(c) Sirotti

Carl Fredrik Hagen revient sur une saison « bien meilleure que prévu »

Carl Fredrik Hagen a brillamment réussi le saut au niveau WorldTour. Après quatre saisons continentales, le Norvégien de 28 ans a découvert l’élite cette saison chez Lotto Soudal. Une découverte tardive couronnée de succès pour le grimpeur, qui a signé une troisième place d’étape sur le Dauphiné avant de surprendre son monde sur la Vuelta. Replacé dans le top 10 du général au fruit d’une échappée sur la route d’Igualada, il n’en est plus sorti jusqu’à Madrid. Hagen terminait alors 8e de son premier Grand Tour, intercalé entre Wilco Kelderman et Marc Soler.

« Avant la Vuelta, je n’avais jamais couru plus de huit jours, confiait-il dans un entretien accordé à Cyclingnews. Je ne savais pas comment j’allais réagir sur trois semaines. Je m’étais dit que si tout allait bien, le top 20 était possible. Et ensuite je termine huitième… Si on m’avait dit ça avant la course, j’aurais surement éclaté de rire. Donc oui, c’était trois semaines fantastiques pour moi et l’équipe. C’est un bon début pour ma carrière pro, maintenant nous pouvons bâtir là-dessus pour les prochaines saisons. »

Septième du Tour de Guangxi, Hagen pouvait tirer un bilan très positif de la saison. Et envisager 2020 avec envie. « Cette saison a été bien meilleure que prévu, poursuivait le Norvégien, toujours sur Cyclingnews. C’est ma première année WorldTour, je pensais surtout apprendre. Je ne m’attendais à aucun résultat, mais tout s’est parfaitement déroulé toute la saison. En plus, je sens que je progresse encore, je suis très content. Je tenais à bien terminer, maintenant on peut se concentrer sur l’an prochain. Le grand objectif est de devenir un coureur de général. Pour cela, je veux faire un Grand Tour et beaucoup de courses d’une semaine. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.