(c) Astana

Tour de Croatie : Yevgeniy Gidich remporte une étape neutralisée puis raccourcie

C’est une journée assez particulière qu’ont connu les coureurs ce jeudi sur le Tour de Croatie. La troisième étape a été interrompue après seulement une heure de course en raison de vents violents, et n’a redémarré que trois heures plus tard pour les cinquante derniers kilomètres du parcours. Au terme de ceux-ci, qui comprenaient une belle bosse à dix bornes de la ligne, c’est le Kazakh Yevgueniy Gidich (Astana) qui s’est imposé après un sprint en peloton réduit devant Grega Bole (Bahrain-Merida) et Alexander Edmondson (Mitchelton-Scott). Gidich se pare du maillot de leader par la même occasion après que Eduard Grosu (Delko Marseille Provence) a perdu pied dans la dernière montée.

La troisième étape du Tour de Croatie, ce jeudi, démarre d’Okrug sous les coups de 13 heures, et une petite quinzaine de minutes suffit pour voir l’échappée du jour se former. Elle comprend les six coureurs suivants : Markus Wildauer (Tirol KTM), toujours porteur du maillot de meilleur grimpeur, Stephan Rabitsch (Ferlbermayr-Simplon Wels), Benjamin Hill (Ljubljana Gusto Santic), Lars van den Berg (Metec-TKH), Dominik Hrinkow (Hrinkow Advarics Cycleang) et Robert Jägeler (P&S Metalltechnik). Ils ne font toutefois pas le trou puisque le peloton suit à environ deux minutes après 30 kilomètres, et c’est alors que, avant même d’avoir effectué une heure de course, les coureurs sont interrompus dans leur effort. L’organisation du Tour de Croatie décide en effet de neutraliser l’étape en raison de vents violents et tout le monde rentre dans les voitures. Une large discussion est alors entamée entre le directeur de l’épreuve Vladimir Miholjevic et les directeurs sportifs. Près d’une heure plus tard, la décision est prise : l’étape redémarrera … mais à 47 kilomètres seulement de l’arrivée. Les coureurs sont dès lors transportés vers Baska Voda où le nouveau départ est planifié à 16h20. Il est finalement donné peu après 16h30 et l’échappée repart avec l’avance qui était la sienne au moment de la neutralisation, soit 2’20.

Dans un départ en montée, elle se remet en route sur un tempo élevé pour tenter de profiter au maximum de son avantage sur l’heure de course restante. Le peloton, derrière, est immédiatement pris en main par la Mitchelton-Scott et par Delko Marseille Provence du leader Eduard Grosu. Dans les premiers kilomètres, l’avantage semble être pour le pack, qui ramène l’écart sous les deux minutes au sprint de Baska Voda tandis qu’Adria Mobil tente de secouer, où tout revient toutefois dans l’ordre à 35 kilomètres du but même si Pierre Rolland (Vital Concept-B&B Hotels) se voit momentanément distancer dans une descente. L’échappée, quant à elle, s’emploie à 100% dans cette « fin » d’étape évidemment très intense. Au premier passage sur la ligne d’arrivée, avant une boucle de 26 kilomètres, elle conserve environ 1’30 sur le peloton. Tout ce petit monde se dirige alors vers la principale difficulté du jour, situé à quinze kilomètres de la ligne. Aucun temps mort n’est observé et de gros relais passent au sein de l’échappée, mais le peloton évolue lui aussi à un gros tempo. Sous l’impulsion des Marseillais et de la Mitchelton-Scott, l’écart tombe d’ailleurs à la minute à vingt bornes de la ligne.

Puis les coureurs empruntent un chemin assez sinueux et particulier en bord de mer, aux allures de sentier par moments, de promenade par instants. Et se présentent alors les contre-forts de l’ascension de Biokovo (5,3 km à 5,3%), qui condamnent immédiatement Jägeler en tête, et quelques autres aussi dans le peloton où Adria Mobil fait le forcing. Dans la montée en elle-même, où le vent souffle fort, l’échappée continue de se disloquer avec le forcing de Van den Berg, seulement suivi par Rabitsch et Hill. Au sein du peloton, la Mitchelton-Scott reprend les commandes et propulse Adam Yates à quatorze bornes de la ligne. Le Britannique accélère et se voit pris en chasse par Mauro Finetto (Delko Marseille Provence), mais le duo ne fait pas de véritable différence. Les lâchés sont nombreux mais le paquet reste conséquent, et seulement pointé à une vingtaine de secondes de l’échappée. Yates muselé, c’est alors Alexander Edmondson (Mitchelton-Scott) qui tente sa chance en contre. L’Australien produit une belle accélération et se rapproche à dix secondes seulement du duo de rescapés Van den berg-Rabitsch. Mais ça continue de bouger dans le peloton, et c’est notamment Davide Villella (Astana) qui permet la jonction avec Edmondson, en compagnie de Mauro Finetto, Adam Yates et Victor De La Parte (CCC).

Ce quatuor opère la jonction avec les deux échappés pile au sommet de la bosse, soit à dix kilomètres du but, tandis qu’Eduard Grosu est irrémédiablement lâché. Dans la descente, Adam Yates se met notamment à la planche pour Alexander Edmondson, placé lors des deux premiers sprints, mais Finetto et De La Parte participent également à l’avancée de l’échappée. Le reste du peloton est toutefois très proche et une belle relance des Vital Concept-B&B Hotels dans la descente permet un regroupement plus conséquent à cinq bornes de la ligne. Dans les instants qui suivent, le groupe se fournit encore davantage et, de retour sur le plat, à deux bornes du but, on retrouve une grosse trentaine d’hommes dans le premier peloton. La Bahrain-Merida prend alors les rênes pour Grega Bole. Heinrich Haussler est ainsi aux commandes sous la flamme rouge et c’est alors une descente qui se présente avant les 500 derniers mètres, où Astana prend les rênes pour Yevgeniy Gidich. Le jeune Kazakh se retrouve en première position à 200 mètres, mais dans un final quelque peu sinueux, il parvient tout de même à tenir tête à Grega Bole, deuxième, et Alexander Edmondson, troisième.

Classement de la troisième étape

1 Yevgeniy Gidich (Astana)
2 Grega Bole (Bahrain Merida) m.t
3 Alex Edmondson (Mitchelton-Scott) m.t
4 Cyril Gautier (Vital Concept – B&B Hotels) m.t
5 Maciej Paterski (Wibatech Merx 7R) m.t
6 Sjoerd Bax (Metec – TKH Continental Cyclingteam p/b Mantel) m.t
7 Mattia Frapporti (Androni Giocattoli – Sidermec) m.t
8 Brent Bookwalter (Mitchelton-Scott) m.t
9 Andi Bajc (Felbermayr – Simplon Wels) m.t
10 Joey Rosskopf (CCC Team) m.t

Général après la troisième étape

1 Yevgeniy Gidich (Astana)
2 Alexander Edmondson (Mitchelton-Scott) à 0’06
3 Grega Bole (Bahrain-Merida) à 0’10
4 Alexis Guérin (Delko Marseille Provence) à 0’14
5 Adam Yates (Mitchelton-Scott) à 0’15
6 Mattia Frapporti (Androni-Sidermec) à 0’16
7 Andi Bajc (Felbermayr-Simplon Wels) m.t
8 Joseph Rosskopf (CCC) m.t
9 Maciej Paterski (Wibatech) m.t
10 Davide Villella (Astana) m.t

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour des Alpes-Maritimes et du Var 2021 : Le direct de la 2e étape

Avec l’app VeloPro.fr sur votre mobile ou tablette, accéder à un calendrier très fourni de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.