(c) Tour of Croatia

Tour de Croatie : Marko Kump à la photo-finish

C’est une arrivée indécise qui a conclu ce mardi l’étape d’ouverture du Tour de Croatie 2019. Mais au terme d’un sprint attendu après 200 kilomètres de course, c’est finalement le Slovène Marko Kump (Adria Mobil) qui s’est imposé à la photo-finish devant le Kazakh Yevgeniy Gidich (Astana). Le coureur de 31 ans enfile par la même occasion le premier maillot de leader. Le Roumain Eduard Grosu (Delko Marseille Provence) complète le podium du jour. 

C’est en trombe que démarre le Tour de Croatie version 2019 ce mardi. Le départ de la première étape est en effet très animé et bien qu’une première échappée de quatre hommes se développe rapidement, avec en son sein le local Dusan Rajovic (Adria Mobil), le peloton se tend et s’excite dans les plaines exposées de Croatie. La conséquence est simple : des cassures se créent et l’un des favoris à la victoire finale en la personne de Ben Hermans (Israel Cycling Academy) est d’ailleurs piégé. Ce n’est qu’après une cinquantaine de kilomètres que tout revient dans l’ordre, après la première difficulté du jour. Et lors du sprint intermédiaire qui suit, Matej Mohoric (Bahrain-Merida) et Adam Yates (Mitchelton-Scott) bataillent même pour les bonifications, bien que devancé par Dusan Rajovic, toujours lui. Ce n’est qu’après ce moment chaud que la véritable échappée du jour peut se développer. Elle se compose d’Alexis Guérin (Delko Marseille Provence), Florian Kierner (Felbermayr Simplon Wels) et Tobias Nolde (P&S Metalltechnik). Le peloton laisse alors filer et le trio peut se construire un bel avantage de trois minutes à la mi-course, soit à 100 bornes du but. Dès lors, le paquet se contente de stabiliser la situation et de maitriser l’avancée des fuyards. Si bien que quarante kilomètres plus loin, l’écart est quasi-inchangé.

Pour autant, la configuration de course ne tarde pas à changer, et ce au détriment de l’échappée puisque Tobias Nolde prolonge son effort après l’ultime sprint intermédiaire du jour et s’en va donc aborder la cinquantaine de kilomètres restants en solitaire…Ses deux anciens collègues échappés sont eux avalés par le peloton, principalement mené par l’équipe du pays Adria Mobil ainsi que Mitchelton-Scott, à 45 bornes de la ligne. Tobias Nolde conserve malgré tout près de 2’30 d’avance pendant une vingtaine de kilomètres, mais à l’entrée dans les 35 dernières bornes, les formation Astana et Delko Marseille Provence viennent rouler à leur tour, l’allure s’accélère et l’écart diminue logiquement. Il est inférieur à deux minutes à 25 bornes de la ligne, mais l’homme de tête peut tout de même franchir l’ultime bosse répertoriée en première position. C’est néanmoins Markus Wildauer (Tirol KTM) qui s’assure le premier maillot de la montagne du Tour de Croatie en sortant en contre sur le haut de l’ascension. L’Autrichien insiste mais les équipiers d’Eduard Grosu poursuivent leur travail et restent tout proche du poursuivant tout en se rapprochant à 30 secondes seulement de l’homme de tête. Quelques instants plus tard, Tobias Nolde, justement, se voit complètement déposé par Markus Wildauer, qui prend dès lors les commandes de la course alors que l’Allemand est aussi revu par le peloton.

A contrario, Wildauer fait belle impression et se bâtit une jolie avance de 45 secondes au panneau des 15 derniers kilomètres. Mais ça commence alors à s’activer dans le paquet, où nombre d’équipes remontent en vue du final. À 10 bornes de l’arrivée, on ne compte plus qu’une dizaine de secondes de différence mais Wildauer parvient à garder quelques mètres d’avance au premier passage sur la ligne, franchi à cinq bornes de la ligne. Apparaissent alors en tête de paquet les équipes Bahrain-Merida et Bardiani-CSF, ce qui condamne Wildauer à un peu moins de quatre kilomètres du but. Quelques encablures plus tard, Mauro Finetto (Delko Marseille Provence) effectue une grosse relance qui met le peloton en file indienne. La Bahrain-Merida reprend les rênes à deux bornes du but et emmène pour Matej Mohoric tandis qu’Adria Mobil remonte Marko Kump. Sous la flamme rouge, c’est d’ailleurs l’équipe croate qui emmène et qui s’en va lancer le sprint pour son leader. Kump lance son effort à 200 mètres de la ligne avec Grosu dans sa roue, et le Slovène semble tenir la corde jusqu’à 30 mètres du but. Grosu ne peut remonter mais Yevgeniy Gidich (Astana), bien placé dans l’emballage, fournit alors son effort et remonte à la hauteur de Kump. Il s’en faut de peu, toutefois, pour que la Kazakh dérobe la victoire au coureur d’Adria Mobil, qui s’adjuge finalement bel et bien cette première étape à la photo-finish.

Classement de la première étape

1 Marko Kump (Adria Mobil)
2 Yevgeniy Gidich (Astana) t.m.t
3 Eduard Michael Grosu (Delko Marseille Provence)
4 John Mandrysch (P&S Metalltechnik)
5 Alex Edmondson (Mitchelton-Scott)
6 Arvid de Kleijn (Metec – TKH Continental Cyclingteam p/b Mantel)
7 Cyril Gautier (Vital Concept – B&B Hotels)
8 Rok Korošec (Ljubljana Gusto Santic)
9 Josip Rumac (Androni Giocattoli – Sidermec)
10 Matej Mohorič (Bahrain Merida)

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.