(c) Sirotti

Tour Down Under : La présentation détaillée

21ème édition du Tour Down Under (2.UWT), du 15 au 20 janvier

Parcours

15/01 – Etape 1 : North Adelaide – Port Adelaide (129 km)
16/01 – Etape 2 : Norwood – Angaston (122,1 km)
17/01 – Etape 3 : Lobethal – Uraidla (146,2 km)
18/01 – Etape 4 : Unley – Campbelltown (129,2 km)
19/01 – Etape 5 : Glenelg – Strathalbyn (149,5 km)
20/01 – Etape 6 : McLaren Vale – Willunga Hill (151,5 km)

Informations

Comme chaque année depuis 2008, le calendrier WorldTour s’ouvre en Australie avec le Tour Down Under et, par la même occasion, c’est le véritable début de la saison cycliste qui est célébré. Pour autant, la course ne constitue pas une simple reprise, une banale rentrée des classes. Elle est devenue, depuis une bonne décennie désormais, un rendez-vous sportif de premier plan pour les écuries WorldTour, qui entendent bien briller, scorer et performer dès la reprise afin d’entrer de plein pied, et de la meilleure manière qui soit, dans la nouvelle saison. Cependant, l’épreuve reste encore bien souvent l’apanage des Australiens et autres coureurs de l’hémisphère sud, plus habitués aux températures estivales à cette période de l’année, mais aussi naturellement motivés et préparés de façon optimale pour cette course à domicile.

La course, sur le papier, reste dans une configuration classique, avec quelques étapes pour les sprinteurs/puncheurs et une véritable “étape reine” pour puncheurs/grimpeurs censée établir la hiérarchie du classement général. La nouveauté cette saison réside dans le fait que cette journée décisive, sur la célèbre montée de Willunga Hill (3 km à 7,5%) – qui sera à franchir à deux reprises -, sera placée en conclusion de l’épreuve. Il faudra donc attendre le terme de la toute dernière étape pour connaître le vainqueur du classement général. En attendant, les sprinteurs et les puncheurs auront tout le loisir de s’exprimer. Les purs spécialistes de la dernière ligne droite ont d’ores et déjà rendez-vous sur les deux premières étapes ainsi que sur l’avant-dernière. Le troisième acte présente le plus haut total de dénivelé positif de la semaine (3 300m) et le circuit accidenté autour d’Uraidla, à répéter sept fois, devrait permettre une certaine sélection et l’émergence des meilleurs puncheurs. Le lendemain, les prétendants au général devront répondre présent en direction de Campbelltown, où Simon Gerrans et Cadel Evans se sont imposés par le passé sur un parcours similaire. En effet, la bosse de Corkscrew (2,5 km à 9%) viendra morceler le peloton avant une rapide descente vers la ligne d’arrivée.

La saison ne débutant que cette semaine, il est forcément compliqué d’analyser les forces en présence selon leur forme du moment. Les coureurs eux-mêmes n’ont sans doute pas encore la réponse à cette question. Néanmoins, il apparait assez clair que Richie Porte, passé chez Trek-Segafredo cet hiver, postule au sacre, lui qui s’est imposé cinq fois de suite (!) à Willunga Hill et qui a remporté le général en 2017. Il aura notamment face à lui le Sud-Africain Daryl Impey (Mitchelton-Scott), le tenant du titre, qui avait raflé la mise l’an passé pour … moins d’une seconde face à Porte. Parmi les favoris, on peut aussi citer certains qui ont déjà brillé sur l’épreuve tels que Diego Ulissi (UAE Team Emirates), Tom-Jelte Slagter (Dimension Data), Domenico Pozzovivo (Bahrain-Merida), Jay McCarthy (Bora-hansgrohe) ou le médaillé mondial Michael Woods (EF Education First).  Wout Poels (Team Sky), Pierre Latour (AG2R-La Mondiale), George Bennett (Jumbo-Visma), Ruben Fernandez (Movistar) ou Ben O’Connor (Dimension Data) pourront aussi exhiber leurs qualités de grimpeur mais il sera aussi intéresser d’observer le talentueux Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) et les « locaux » Chris Hamilton, J’ai Hindley et Michael Storer (Sunweb).

Côté sprinteurs, on s’attend surtout à une bataille entre Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step), meilleur scoreur de la saison passée, Caleb Ewan (Lotto-Soudal), vainqueur de la Down Under Classic et Peter Sagan (Bora-hansgrohe). Il y aura toutefois du monde pour arbitrer cette lutte, à commencer par l’Italien Jakub Mareczko (CCC), les Allemands Phil Bauhaus (Bahrain-Merida) et Max Walscheid (Sunweb), mais aussi Jasper Philipsen (UAE Team Emirates), Dan McLay (EF Education First), Danny van Poppel (Jumbo-Visma) et Kristoffer Halvorsen (Team Sky).

Cartes et profils

Palmarès

2018 : Daryl Impey
2017 : Richie Porte
2016 : Simon Gerrans
2015 : Rohan Dennis
2014 : Simon Gerrans
2013 : Tom-Jelte Slagter
2012 : Simon Gerrans
2011 : Cameron Meyer
2010 : André Greipel
2009 : Allan Davis

Liste des partants

Mitchelton-SCOTT ✓
1. Daryl Impey
2. Luke Durbridge
3. Alex Edmondson
4. Lucas Hamilton
5. Mathew Hayman
6. Michael Hepburn
7. Cameron Meyer

BORA-hansgrohe ✓
11. Peter Sagan
12. Maciej Bodnar
13. Oscar Gatto
14. Jay McCarthy
15. Gregor Mühlberger
16. Daniel Oss
17. Lukas Pöstlberger

Trek-Segafredo ✓
21. Richie Porte
22. William Clarke
23. Koen De Kort
24. Jarlinson Pantano
25. Ryan Mullen
26. Kiel Reijnen
27. Peter Stetina

Lotto Soudal ✓
31. Caleb Ewan
32. Adam Blythe
33. Tomasz Marczynski
34. Carl Hagen
35. Adam Hansen
36. Roger Kluge
37. Thomas De Gendt

UAE Team Emirates ✓
41. Sven Erik Bystrom
42. Rory Sutherland
43. Ivo Oliveira
44. Jasper Philipsen
45. Tadej Pogačar
46. Jan Polanc
47. Diego Ulissi

Team Dimension Data ✓
51. Michael Valgren
52. Lars Bak
53. Nic Dlamini
54. Ryan Gibbons
55. Ben O’Connor
56. Scott Davies
57. Tom-Jelte Slagter

Bahrain-Merida ✓
61. Domenico Pozzovivo
62. Phil Bauhaus
63. Rohan Dennis
64. Heinrich Haussler
65. Hermann Pernsteiner
66. Yukiya Arashiro
67. Marcel Sieberg

EF Education First Pro Cycling ✓
71. Michael Woods
72. Mitchell Docker
73. Daniel McClay
74. Lachlan Morton
75. Thomas Scully
76. James Whelan
77. Alberto Bettiol

Team Sunweb ✓
81. Cees Bol
82. Johannes Fröhlinger
83. Chris Hamilton
84. Jai Hindley
85. Max Kanter
86. Michael Storer
87. Max Walscheid

AG2R La Mondiale ✓
91. Pierre Latour
92. Gediminas Bagdonas
93. Clement Chevrier
94. Benoit Cosnefroy
95. Nico Denz
96. Hubert Dupont
97. Nans Peters

Astana Pro Team ✓
101. Davide Ballerini
102. Manuele Boaro
103. Laurens De Vreese
104. Danil Fominykh
105. Yevgeniy Gidich
106. Artyom Zakharov
107. Luis Leon Sanchez

Team Katusha Alpecin ✓
111. Alex Dowsett
112. Jens Debusschere
113. Ruben Guerreiro
114. Nathan Haas
115. Marco Haller
116. Viacheslav Kuznetsov
117. Dimitrii Strakhov

Groupama-FDJ ✓
121. Miles Scotson
122. Daniel Hoelgaard
123. Matthieu Ladagnous
124. Tobias Ludvigsson
125. Steve Morabito
126. Kilian Frankiny
127. Leo Vincent

Movistar Team ✓
131. Héctor Carretero
132. Jaime Castrillo
133. Rubén Fernandez
134. Lluís Mas
135. Edu Prades
136. Jasha Sütterlin
137. Rafael Valls

Deceuninck – Quickstep ✓
141. Elia Viviani
142. Fabio Sabatini
143. Michael Mørkøv
144. Mikkel Honore
145. Dries Devenyns
146. James Knox
147. Remi Cavagna

Team Jumbo-Visma ✓
151. George Bennett
152. Robert Gesink
153. Lennard Hofstede
154. Bert Jan Lindeman
155. Tom Leezer
156. Danny van Poppel
157. Maarten Wynants

Team Sky ✓
161. Owain Doull
162. Kenny Elissonde
163. Kristoffer Halvorsen
164. Christian Knees
165. Wout Poels
166. Luke Rowe
167. Dylan Van Baarle

CCC Team ✓
171. Patrick Bevin
172. Victor De La Parte
173. Jakub Mareczko
174. Lukasz Owsian
175. Jospeh Rosskopf
176. Francisco Ventoso
177. Michael Sajnok

UniSA-Australia ✓
181. Chris Harper
182. Jason Lea
183. Dylan Sunderland
184. Ayden Toovey
185. Neil Van der Ploeg
186. Nick White
187. Michael Potter

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Le tableau des transferts WorldTour 2019/2020

Le marché des transferts est officiellement ouvert depuis le jeudi 1er août. Le tableau récapitulatif …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.