(c) Sirotti

Richie Porte : « De bon augure pour dimanche »

Richie Porte n’a pas forcé son talent ce vendredi dans la quatrième étape du Tour Down Under, en direction de Campbelltown. Si l’ultime bosse du jour à Corkscrew a effectué une première véritable sélection en vue du classement général, ce n’est pas de son fait. Le coureur de la Trek-Segafredo s’est aujourd’hui contenté de suivre les attaques, et les roues, de Wout Poels (Team Sky), Michael Woods (EF Education First) et George Bennett (Jumbo-Visma), plus entreprenants que lui. Sans doute l’Australien n’a-t-il pas voulu piocher dans ses réserves sachant que la ligne d’arrivée était encore éloignée. « On avait un bel écart au sommet de la dernière bosse, puis ça s’est passé comme ça se passe généralement ici, a-t-il résumé. Il y avait un gros groupe derrière, quelques motos intercalées, et il y a eu jonction. Nous avons bien travaillé devant mais on savait très bien qu’il serait difficile de résister au retour du groupe. C’était une bonne journée au final, l’équipe a été fantastique. Tous les gars ont fait leur boulot à merveille, m’ont bien placé à l’approche de la dernière montée, bravo à eux. Pour ma part, je me sentais bien. J’étais à l’aise dans la montée alor qu’on n’était plus que quatre devant. Je pense que c’est de bon augure pour dimanche. »

Comme la majorité des grimpeurs, et ses trois acolytes du jour, Richie Porte pointe à 21 secondes du leader Patrick Bevin (CCC) avant les deux derniers actes, dont celui Willunga Hill, où il s’est imposé lors des cinq dernières éditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.