EN DIRECT
(c) Sirotti

Luis Leon Sanchez trop court pour le podium

Luis Leon Sanchez n’aura pas manqué de régularité sur ce Tour Down Under 2019. Il lui aura simplement manqué une poignée de secondes. Entre la deuxième et la sixième étape, l’Espagnol n’a jamais terminé au-delà de la onzième place. Il s’est même flanqué de deux podiums, à Uraidla (2e) et Campbelltown (3e). Ceux-ci se sont toutefois avérés insuffisants pour conserver sa place sur le podium du général ce dimanche, au terme de l’ascension de Willunga Hill, où Richie Porte (Trek-Segafredo) et Wout Poels (Team Sky) ont profité de leurs qualités de grimpeurs pour lui passer devant malgré la solide cinquième place du pensionnaire d’Astana au sommet. Lauréat de l’épreuve il y a quatorze ans, Luis Leon Sanchez doit cette fois-ci se contenter de la quatrième place, qui demeure malgré tout son meilleur résultat final depuis 2010 (deuxième, ndlr). C’est pourquoi le puncheur de 35 ans s’attachait à tirer le positif.

“Tout d’abord, je voudrais remercier mon équipe pour son excellent soutien pendant toute la semaine et plus particulièrement aujourd’hui, a-t-il commenté. Honnêtement, je peux être content du résultat obtenu ici. Tout au long de la semaine, je me suis vraiment senti bien, mes coéquipiers m’ont pleinement soutenu et, de manière générale, j’ai couru de la meilleure manière possible. Je me sentais vraiment bien dans les montées courtes. Aujourd’hui n’a pas fait exception, je pense que j’ai bien grimpé, mais peut-être que cette montée était un peu trop longue pour moi. Je venais ici en Australie avec le podium comme objectif principal, mais bon… J’en étais proche, j’ai terminé quatrième et je peux être satisfait. Je suis heureux d’avoir commencé cette année en bonne condition, car la deuxième partie de la saison dernière a été gâchée par une chute sur le Tour de France. Maintenant, j’espère récupérer un peu après une semaine difficile et j’attends avec impatience la prochaine course dimanche prochain.”

Luis Leon Sanchez évoque évidemment la Cadel Evans Great Ocean Race, sur laquelle il s’alignera pour la toute première fois.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Bauke Mollema dénonce le comportement des motos sur la route du Giro

Bauke Mollema est remonté. Pas contre ses collègues coureurs, mais contre l’organisation de la course …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.