(c) Sirotti

Clap de fin pour Mathew Hayman qui ne pouvait pas « imaginer meilleure sortie »

Cette fois-ci, c’est vraiment terminé pour Mathew Hayman. Le vétéran australien, 40 ans, avait décidé de jouer les prolongations jusqu’à son épreuve nationale, le Tour Down Under, avant de prendre sa retraite. Ce dimanche, la course s’est achevée, et la carrière du coureur de Mitchelton-Scott en même temps. Passé pro en l’an 2000, Hayman aura donc débuté une vingtième saison dans l’élite avant de la conclure tout aussi rapidement. Dans l’histoire du vélo, il restera surtout comme le vainqueur surprise de l’édition 2016 de Paris-Roubaix, le tout quelques semaines seulement après une fracture au bras droit. Mais c’est principalement en qualité d’équipier qu’il s’est illustré toute sa carrière, ou bien encore lors de son dernier jour de course, ce dimanche, en direction de Willunga Hill, contribuant au replacement de son leader Daryl Impey avant la montée décisive.

“J’avais des sentiments très partagés jusqu’à l’ascension finale, a-t-il confié non sans émotion. J’étais au fond du peloton, tout seul, j’étais un peu submergé, je commençais à avoir la gorge nouée, et tout à coup, je me suis remis à penser à la course et à Daryl. La minute suivante, trois de mes coéquipiers (Alex) Edmondson, Heppy (Michael Hepburn) et Durbo (Luke Durbirdge) étaient à mes côtés et on a entendu à l’oreillette qu’il avait gagné, ce qui m’a fait oublier ma retraite et m’a rappelé ce que pourquoi je faisais ce métier. C’est un grand événement, nous avons bien couru toute la semaine et nous avions besoin de chacun de nous pour y arriver. Je ne pouvais pas imaginer meilleure sortie, pas seulement parce que nous avons gagné, mais aussi comment nous l’avons fait. Toute ma famille était sur Willunga, je ne savais pas qu’ils y seraient, et c’était vraiment spécial. Ils sont tous très émus, mais c’est très spécial que tout le monde vienne vous voir pour votre dernier jour de travail. Je me suis retenu, mais probablement parce que j’étais aussi excité par la victoire de Daryl et cela a allégé mon esprit. Je pense vraiment ça prendra quelques semaines avant d’être vraiment enregistré. En attendant, la semaine a été riche en émotions.”

Mathew Hayman va désormais continuer de travailler au sein de la Mitchelton-Scott, dans des rôles qui restent à définir.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Caja Rural-Seguros RGA engage le prometteur Jhojan Garcia

Un nouveau talent colombien dans les rangs de la Caja Rural-Seguros RGA. Après Alejandro Osorio, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.