(c) Jean-Claude Faucher

Tour de Suisse : Søren Kragh Andersen s’impose au bout de l’échappée

Avec 3328 mètres de dénivelé positif, la sixième étape est la plus montagneuse de ce Tour de Suisse. Seulement, les deux grosses difficultés du jour sont placées dans la première partie du parcours. Le final, jugé après près de quarante kilomètres de plat, semble promis aux puncheurs avec une bosse de 2,2 kilomètres à 6,7% de pente moyenne située à 1,3 kilomètre de la ligne. 

Le départ de l’étape est donné sur un rythme rapide. Des attaques se succèdent jusqu’à voir un groupe de seize coureurs prendre le large après quelques kilomètres. Nathan HAAS (Katusha), Søren Kragh ANDERSEN (Sunweb), Cyril GAUTIER (AG2R), Magnus CORT NIELSEN (Astana), Gorka IZAGIRRE (Bahrain – Merida), Patrick KONRAD (Bora), Michael GOGL (Trek), Maxime MONFORT (Lotto – Soudal), Nick DOUGALL (Dimension Data), Sep VANMARCKE (EF-Drapac), Maarten WYNANTS (LottoNL-Jumbo), Michał GOŁAŚ (Sky), Jan POLANC (UAE), Mark CHRISTIAN (Aqua Blue), Perrig QUEMENEUR et Rein TAARAMÄE (Direct Energie) forment l’échappée du jour. Ils sont rapidement rejoins par Tim DECLERCQ et Iljo KEISSE (Quick – Step) pour former un groupe de dix-huit à l’avant. L’avance de l’échappée n’atteint jamais la barre des cinq minutes, en raison de la présence de Maxime Monfort, bien classé au général (27e à 2’31” ce matin). 

Le groupe de tête reste uni sur le premier des deux cols hors catégorie du jour, le Furkapass (16,6km à 6,4%), avant de s’expliquer sur le second. Taaramae y lance les hostilités et passe seul en tête au sommet de la deuxième ascension du jour mais finit par craquer. Il est repris puis dépassé par ses anciens compagnons au bout de la descente. Le col hors catégorie de Klausenpass (23,7km à 6,1%) fait la sélection dans l’échappée : les moins bons grimpeurs sont distancés les uns après les autres. Seule surprise, Patrick Konrad est rapidement écarté par ses compagnons de fuite.

Nathan Haas, Søren Kragh Andersen, Cyril Gautier, Gorka Izagirre, Michael Gogl et Maxime Monfort se montrent les plus forts et arrivent ensemble sur le plat avec 3’37” d’avance sur le peloton à 36 kilomètres du but. Ils sont alors suivis par un groupe de quatre poursuivants comportant Sep Vanmarcke, Magnus Cort Nielsen, Michal Golas et Mark Christian. Le groupe de six arrive dans la dernière bosse (2,2km à 6,7% de pente moyenne) avec plus d’une minute d’avance sur le groupe maillot jaune, le groupe intercalé est repris au pied. A l’avant de la course, Gogl attaque le premier mais craque sur les pourcentages les plus durs de la dernière difficulté. Parti en contre, Andersen le reprend et le laisse sur place. Il termine seul sur le plat et remporte la sixième étape du Tour de Suisse. Nathan Haas prend le premier accessit, devant Gorka Izagirre.

Encore loin au pied de la bosse, le peloton fait la montée à fond sous l’impulsion de Richie Porte (BMC). Le leader de la course, en danseuse, fait exploser ses rivaux sur les pourcentages difficiles. L’Australien parvient presque à rattraper les anciens compagnons de Kragh Andersen et vient prendre la sixième place, créant un écart de douze secondes sur ses principaux concurrents au général. Il conforte son maillot à l’aube de la dernière étape de montagne du Tour de Suisse qui sera disputée ce vendredi.

Le top 10 de l’étape : 
1. Soren Kragh Andersen (Sunweb) en 4h59’53”
2. Nathan Haas (Katusha) à 10″
3. Gorka Izagirre (Bahrain – Merida) à 24″
4. Maxime Monfort (Lotto – Soudal) à 25″
5. Cyril Gauthier (AG2R) à ”
6. Richie Porte (BMC) à 27″
7. Michael Gogl (Trek) à 29″
8. Diego Ulisse (UAE) à 39″
9. Arthur Vichot (Groupama-FDJ) à ”
10. Mathias Frank (AG2R) à ”

Le classement général : 
1. Richie Porte (BMC) en 22h04’13”
2. Wilco Kelderman (Sunweb) à 32″
3. Sam Oomen (Sunweb) à ”
4. Enric Mas (Quick – Step) à 33″
5. Jack Haig (Mitchelton – Scott) à 41″
6. Nairo Quintana (Movistar) à 45″
7. Ion Izagirre (Bahrain – Merida) à 48″
8. Diego Ulissi (UAE) à 52″
9. Simon Spilak (Katusha) à 58″
10. Mikel Landa (Movistar) à 59″

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour du Limousin : Luca Wackermann s’impose en solitaire

La deuxième étape du Tour du Limousin se tenait ce jeudi sur 176,7 kilomètres entre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.