Tour de Suisse : La sixième étape en direct commenté

17h20 – fin du live
Merci de nous avoir suivis. Retrouvez dès maintenant les résultats détaillés du jours en cliquant ici. Les réactions suivront. 

17h15 – arrivée
Nathan Haas est deuxième. Gorka Izagirre fait troisième, Richie Porte finit avec eux, quelques secondes devant un peloton réduit.

17h14 – arrivée 
Soren Kragh Andersen (Sunweb) s’impose en solitaire après être sorti de l’échappée dans la dernière bosse !

17h14 – 1km
Richie Porte reprend Maxime Monfort sous la flamme rouge !

17h13 – 2km
En tête de course, Andersen a repris et dépassé Gogl !

17h12 – 2km
Porte fait l’ascension à fond, en danseuse. Les autres explosent à tour de rôle ! Il part seul…

17h12 – 2km
Richie Porte en personne attaque en tête de peloton !

17h11 – 2km
Le peloton revient très fort ! Ils sont à moins d’une minute de la tête désormais…

17h11 – 2km
Gogl lance les hostilités dans l’échappée ! Il fait le trou.

17h11 – 2km
Le peloton est en train de reprendre les hommes intercalés.

17h10 – 3km
Gorka Izagirre (Bahrain – Merida) a été désigné coureur le plus combatif du jour.

17h09 – 3km
Les hommes de tête abordent la bosse finale…

17h05 – 6km
2’17” d’avance pour le groupe de six échappés. Les hommes intercalés à 50″.

17h03 – 7km
Passage du second sprint intermédiaire :
1. Gorka IZAGIRRE (Bahrain – Merida) 6pts, 3s
2. Michael GOGL (Trek) 3pts, 2s
3. Søren Kragh ANDERSEN (Sunweb) 1pt, 1s

17h03 – 7km
Les six de tête commencent à s’observer après le passage du dernier sprint intermédiaire du jour.

17h02 – 8km
Les quatre coureurs intercalés sont à 38″ de la tête.

17h01 – 9km
Le peloton est pointé à 2’08” des six hommes de tête.

16h58 – 11km
Vanmarcke, Cort Nielsen, Golas et Christian sont toujours pointés à 40 secondes de la tête. Le peloton à 2’32”.

16h57 – 12km
La BMC a réduit l’écart pour que Richie Porte (BMC) conserve son maillot de leader. 2’37”.

16h56 – 13km
Nathan HAAS, Søren Kragh ANDERSEN, Cyril GAUTIER, Gorka IZAGIRRE, Michael GOGL et Maxime MONFORT semblent bien partis pour se jouer la victoire de cette sixième étape. 

16h54 – 15km
L’écart passe sous les trois minutes : 2’54” d’avance pour l’échappée sur le peloton, 37″ sur les poursuivants.

16h51 – 17km
Le groupe de six coureurs en tête conserve un avantage de 3’04” sur le peloton.

16h48 – 18km
Pour rappel, Maxime Monfort est 27e du général à 2’31” du leader Richie Porte (BMC).

16h46 – 19km
La BMC emmène toujours le peloton, mais personne ne vient les aider à mener la poursuite de l’échappée. Encore 3’10” au dernier écart !

16h44 – 20km
Maxime Monfort est actuellement le leader virtuel du classement général.

16h43 – 22km
Rappel de l’échappée : Nathan HAAS, Søren Kragh ANDERSEN, Cyril GAUTIER, Gorka IZAGIRRE, Michael GOGL et Maxime MONFORT. 

16h42 – 22km
Le peloton est pointé à 3’14” de la tête de course. Taaramae va être repris par le groupe des coureurs intercalés.

16h41 – 23km
Monfort, Haas et Kragh Andersen recollent. Ils sont six à l’avant alors que Taaramae est lâché.

16h40 – 24km
Cyril Gauthier, Gorka Izagirre et Michael Gogl sont sortis du groupe de tête et ont pris une petite avance.

16h38 – 25km
Mark CHRISTIAN a été distancé par l’échappée et se retrouve avec les poursuivants. Ils sont désormais quatre à 23″ de la tête. 

16h37 – 26km
Le peloton est pointé à 3’25” du groupe de tête. Ca commence à sentir bon pour l’échappée du jour.

16h34 – 29km
Passage du sprint intermédiaire :
1. Gorka IZAGIRRE (Bahrain-Merida) 6pts, 3sec
2. Maxime MONFORT (Lotto Soudal) 3pts, 2sec
3. Cyril GAUTIER (AG2R) 1pt, 1sec

16h26 – 34km
Les poursuivants se rapprochent alors que les hommes de tête vont bientôt se disputer le premier sprint intermédiaire du jour. 26″ d’écart.

16h24 – 36km
Le peloton est pointé à 3’37”.

16h23 – 37km
Vanmarcke, Cort Nielsen et Golas sont toujours intercalés à 34 secondes du groupe de tête.

16h20 – 39km 
Le peloton pointe à 3’41” du groupe de tête, les trois poursuivants sont à 37 secondes.

16h17 – 41km
Joaquín José ROJAS est revenu dans le peloton après sa chute : il a le coude en sang. 

16h16 – 42km
Ils sont huit en tête : Nathan HAAS, Søren Kragh ANDERSEN, Gorka IZAGIRRE, Michael GOGL, Maxime MONFORT et Mark CHRISTIAN, Rein TAARAMÄE et Cyril GAUTIER. Trois poursuivants sont pointés à 31 secondes. 

16h15 – 43km
3’45” au dernier pointage.

16h11 – 47km
Les hommes de tête ont toujours une marge confortable. 3’38” à 47 kilomètres du but.

16h01 – 57km
Le peloton est pointé à 5 minutes de la tête de course. Perrig QUEMENEUR est repris par le peloton. 

16h – 58km
Rein TAARAMÄE est rattrapé par le groupe de poursuivants : ils sont donc huit en tête de course. 

15h59 – 59km
Tim DECLERCQ est repris à son tour par le peloton. 

15h57 – 61km
Chute de Joaquín José ROJAS (Movistar) à l’arrière du peloton. Il repart rapidement. 

15h56 – 62km
Les sept poursuivants sont pointés à 45 secondes de l’homme seul en tête.

15h53 – 64km
Cyril GAUTIER est de retour dans le groupe de chasse. Ils sont donc sept en poursuite derrière Taaramae. 

15h52 – 65km
Ils sont six en poursuite derrière Taaramae : Nathan HAAS, Søren Kragh ANDERSEN, Gorka IZAGIRRE, Michael GOGL, Maxime MONFORT et Mark CHRISTIAN. 

15h50 – 67km
Au pointage au sommet, Taaramae a 5 minutes d’avance sur le peloton et 50 secondes sur ses poursuivants.

15h49 – 68km
Jan POLANC est repris à son tour par le peloton. 

15h48 – 69km
Passage au sommet du Klausenpass (hors catégorie) :
1. Rein TAARAMÄE (Direct Energie) 20pts
2. Mark CHRISTIAN (Aqua Blue) 15pts
3. Nathan HAAS (Katusha) 10pts
4. Maxime MONFORT (Lotto – Soudal) 6pts
5. Søren Kragh ANDERSEN (Sunweb) 4pts

15h47 – 69km
Patrick KONRAD est repris par le peloton. 

15h46 – 69km
Les poursuivants ont 48 secondes de retard sur Taaramae, le peloton est lui pointé à 4’55” de l’homme de tête.

15h43 – 70km
Distancé par l’échappée, Maarten WYNANTS est rattrapé par le peloton. 

15h41 – 71km
Taaramae est à 1km du sommet.
Tim WELLENS (Lotto – Soudal) abandonne.

15h41 – 71km
Ils ne sont plus que sept en chasse derrière l’homme de tête : Nathan HAAS, Søren Kragh ANDERSEN, Cyril GAUTIER, Gorka IZAGIRRE, Michael GOGL, Maxime MONFORT, Mark CHRISTIAN. 

15h40 – 72km
Magnus CORT NIELSEN, Sep VANMARCKE et Michał GOŁAŚ sont distancés du groupe de poursuite. Le peloton pointé à 4’35” de Taaramae, toujours seul en tête.  

15h37 – 73km
Taaramae a 50 secondes d’avance sur ses anciens compagnons d’échappée.

15h32 – 75km
Rein TAARAMÄE (Direct Energie) est désormais seul en tête de la course. 

15h32 – 75km
Une attaque dans le groupe de tête !

15h31 – 75km
Perrig QUEMENEUR (Direct Energie) est distancé par l’échappée : ils ne sont plus qu’onze en tête. 

15h30 – 75km
La situation est stable : 3’52” d’avance pour le groupe de tête.

15h27 – 76km
3’51”, l’écart est stable pour les douze leaders de la course.

15h23 – 77km
Nick DOUGALL est repris par le peloton. 

15h20 – 78km
L’écart augmente pour les douze hommes de tête : 3’50”.

15h16 – 79km
Rappel de l’échappée : Nathan HAAS, Søren Kragh ANDERSEN, Cyril GAUTIER, Magnus CORT NIELSEN, Gorka IZAGIRRE, Michael GOGL, Maxime MONFORT, Sep VANMARCKE, Michał GOŁAŚ, Mark CHRISTIAN, Perrig QUEMENEUR et Rein TAARAMÄE. Les douze leaders ont 3’45” d’avance sur le peloton. 

15h12 – 81km
C’est terminé pour Keisse, repris par le peloton. La suite s’annonce difficile pour le rouleur de la Quick – Step…

15h11 – 81km
Patrick KONRAD est distancé par l’échappée ! Ils ne sont plus que 12 en tête. Iljo KEISSE va lui être repris par le peloton. 

15h09 – 82km
Tim DECLERCQ et Maarten WYNANTS sont distancés à nouveau par le groupe de tête : ils ne sont plus que 13 coureurs en tête. 

15h07 – 82km
3’32” d’avance pour les hommes de tête.

15h03 – 86km
Sam BEWLEY (Mitchelton – Scott) abandonne. 

14h59 – 87km
3’15” d’avance pour les 15 hommes de tête.

14h57 – 88km
Nick DOUGALL est à nouveau distancé par le groupe de tête : ils ne sont plus que 15 à l’avant. 

14h51 – 90km
3’22” au dernier pointage.

14h48 – 91km
L’écart entre la tête de course et le peloton toujours emmené par la BMC est de 3’28”.

14h47 – 91km
Nick DOUGALL s’arrache et recolle au groupe de tête : ils sont de nouveau 16 en tête. 

14h45 – 92km
Nick DOUGALL est distancé à son tour : ils ne sont plus que 15 à l’avant. 

14h43 – 92km
Iljo KEISSE et Jan POLANC sont distancés par le groupe de tête dès le pied du col. 

14h41 – 93km
Les hommes de tête entrent dans la zone de ravitaillement avant d’entamer l’ascension du col du Klausenpass (23,7km à 6,1% de pente moyenne).

14h40 – 94km
3’30” d’écart entre la tête de course et le peloton au dernier pointage.

14h37 – 96km
Peter Sagan est de retour dans le peloton alors que les hommes de tête s’apprêtent à attaquer la deuxième ascension du jour.

14h34 – 98km
Peter Sagan (Bora) change de vélo à l’arrière du peloton.

14h31 – 100km
3’25” d’avance pour le groupe de tête à 100 kilomètres du but.

14h27 – 103km
Les 18 de tête conservent une marge de trois minutes et dix secondes sur le peloton.

14h23 – 105km
L’échappée est dans la vallée située entre les deux principaux cols du jour. La route s’aplatit pour quelques kilomètres.

14h21 – 107km
Au dernier écart mesuré, les 18 hommes de tête ont 3’08” d’avance sur le peloton.

14h16 – 113km
Après deux heures de course, les hommes de tête roulent à la vitesse moyenne de 37,5km/h.

14h14 – 114km
Le peloton est pointé à 3 minutes de la tête de course au dernier pointage.

14h12 – 115km
Tous les coureurs distancés par le peloton dans l’ascension ont profité de la longue descente pour revenir. Les coureurs sont encore dans une portion descendante.

14h10 – 117km
La formation BMC emmène toujours le peloton, qui pointe à 3’10” des 18 coureurs de tête.

14h05 – 120km
L’échappée est de retour au complet alors qu’Iljo KEISSE est revenu à l’avant. Ils sont donc de nouveau 18 en tête. 

14h02 – 122km
Problème au niveau de la roue arrière pour Peter Sagan (Bora).

14h – 124km
3’24” au dernier pointage.

13h56 – 128km
Dernier écart mesuré à 3’35” entre l’échappée et le peloton.

13h48 – 133km
Composition du groupe de 17 coureurs en tête : Nathan HAAS (Katusha), Søren Kragh ANDERSEN (Sunweb), Cyril GAUTIER (AG2R), Magnus CORT NIELSEN (Astana), Gorka IZAGIRRE (Bahrain – Merida), Patrick KONRAD (Bora), Michael GOGL (Trek), Maxime MONFORT (Lotto – Soudal), Tim DECLERCQ, (Quick – Step), Nick DOUGALL (Dimension Data), Sep VANMARCKE (EF-Drapac), Maarten WYNANTS (LottoNL-Jumbo), Michał GOŁAŚ (Sky), Jan POLANC (UAE), Mark CHRISTIAN (Aqua Blue), Perrig QUEMENEUR et Rein TAARAMÄE (Direct Energie). 

13h46 – 135km
Regroupement à l’avant : ils sont 17 dans le groupe de tête, seul Iljo KEISSE (Quick – Step) manque à l’appel

13h44 – 137km
Ils sont toujours onze coureurs en tête dans la longue descente qui mène à la deuxième difficulté du jour, un autre col hors catégorie.

13h42 – 140km
Edward DUNBAR (Aqua Blue) est à l’arrière du peloton après un ennui mécanique. 

13h37 – 144km
L’échappée est de nouveau réunie à onze. Un des coureurs distancé dans l’ascension a profité de la descente pour recoller.

13h35 – 146km
Passage au sommet de Furkapass (hors catégorie) : 
1. Nathan HAAS (Katusha) 20points
2. Mark CHRISTIAN (Aqua Blue) 15pts
3. Maxime MONFORT (Lotto – Soudal) 10pts
4. Perrig QUEMENEUR (Direct Energie) 6pts
5. Søren Kragh ANDERSEN (Sunweb) 4pts

13h35 – 146km
Un des coureurs de l’échappée a pris un petit avantage dans la descente.

13h33 – 148km
Le peloton est pointé à 3’40” de l’échappée qui passe au sommet.

13h30 – 149km
Les dix hommes de tête ont 3’42” d’avance sur le peloton à 1 kilomètre du sommet.

13h29 – 150km
Ils ne sont plus que dix dans l’échappée : Nathan HAAS, Søren Kragh ANDERSEN, Magnus CORT NIELSEN, Gorka IZAGIRRE, Patrick KONRAD, Michael GOGL, Maxime MONFORT, Mark CHRISTIAN, Perrig QUEMENEUR et Rein TAARAMÄE. 

13h28 – 150km
Tim DECLERCQ est distancé à son tour par le groupe de tête. Ils ne sont plus que dix dans l’échappée. 

13h27 – 151km
De fait, ils ne sont plus qu’onze coureurs en tête, avec 3’23” d’avance sur le peloton.

13h25 – 151km
Jan POLANC, Cyril GAUTIER, Maarten WYNANTS, Nick DOUGALL, Michał GOŁAŚ et Sep VANMARCKE sont les coureurs distancés par le groupe de tête. Ils sont à 20 secondes de leurs anciens compagnons. 

13h25 – 151km
Des coureurs sont en difficulté dans l’échappée.

13h24 – 151km
Le peloton est pointé à 3’08” des 17 hommes de tête au dernier pointage.

13h23 – 151km
Le vent est désormais bien présent dans la montée. Un vent habituel en montagne, qui vient du nord-est.

13h21 – 152km
Iljo KEISSE (Quick – Step) est distancé par l’échappée : ils ne sont plus que 17 dans le groupe de tête. 

13h19 – 152km
L’écart est stable : 3’20”.

13h16 – 153km
Après une heure de course, les hommes de tête ont couvert 31,8 kilomètres.

13h14 – 153km
Le groupe de 18 reste entier malgré des passages à 10% sur la première difficulté du jour. 3’22” d’avance.

13h11 – 154km
L’écart se stabilise entre la tête de course et le peloton : 3’12”.

13h07 – 156km
3’14” de marge pour les 18 coureurs de tête.

13h06 – 156km
Scott DAVIES (Dimension Data) abandonne. 

13h02 – 158km
L’avance de l’échappée en légère baisse depuis le pied du col : 3’10”.

13h – 158km
Absent depuis le départ réel, le vent a fait son apparition dans la montagne.

12h57 – 159km
Le groupe de 18 coureurs en tête à 3’14” d’avance sur le peloton dans les lacets du Furkapass.

12h53 – 161km
Composition du groupe de tête : Nathan HAAS (Katusha), Søren Kragh ANDERSEN (Sunweb), Cyril GAUTIER (AG2R), Magnus CORT NIELSEN (Astana), Gorka IZAGIRRE (Bahrain – Merida), Patrick KONRAD (Bora), Michael GOGL (Trek), Maxime MONFORT (Lotto – Soudal), Tim DECLERCQ, Iljo KEISSE (Quick – Step), Nick DOUGALL (Dimension Data), Sep VANMARCKE (EF-Drapac), Maarten WYNANTS (LottoNL-Jumbo), Michał GOŁAŚ (Sky), Jan POLANC (UAE), Mark CHRISTIAN (Aqua Blue), Perrig QUEMENEUR et Rein TAARAMÄE (Direct Energie). 

12h53 – 161km
Ca y est ! Ils sont 18 coureurs en tête : Iljo Keisse et Tim Declerq (Quick – Step) ont fait la jonction.

12h52 – 162km
BMC emmène toujours le peloton.

12h51 – 162km
Les deux poursuivants devraient bientôt faire la jonction sur le groupe de seize coureurs.

12h50 – 163km
3’30” d’avance pour l’échappée.

12h48 – 163km
Le groupe de tête a 3’16” d’avance sur le peloton et 20″ sur les deux Quick – Step en poursuite.

12h46 – 164km
L’avance de l’échappée passe la barre des trois minutes. Les deux poursuivants se rapprochent à 24 secondes de la tête de course.

12h44 – 164km
Dans l’échappée, Maxime Monfort (Lotto – Soudal) est le coureur le mieux classé au général : il est 27e à 2’31” du leader Richie Porte (BMC).

12h43 – 165km
Le groupe de tête est au pied du col. Les deux poursuivants sont toujours intercalés à 35 secondes.

12h42 – 165km
Le groupe de tête arrive bientôt au pied de la première difficulté du jour: Furkapass (2429m. d’altitude), 16,6km à 6,4% de pente moyenne (hors catégorie).

12h41 – 166km
Les seize hommes échappés prennent de la marge : 2’34” d’avance sur le peloton désormais.

12h38 – 168km
Le peloton est pointé à 2’05” de la tête de course.

12h37 – 169km
Les deux poursuivants perdent du terrain sur le groupe de seize et pointent désormais à 36 secondes.

12h35 – 171 km
Rappel de l’échappée : Nathan HAAS (Katusha), Søren Kragh ANDERSEN (Sunweb), Cyril GAUTIER (AG2R), Magnus CORT NIELSEN (Astana), Gorka IZAGIRRE (Bahrain – Merida), Patrick KONRAD (Bora), Michael GOGL (Trek), Maxime MONFORT (Lotto – Soudal), Nick DOUGALL (Dimension Data), Sep VANMARCKE (EF-Drapac), Maarten WYNANTS (LottoNL-Jumbo), Michał GOŁAŚ (Sky), Jan POLANC (UAE), Mark CHRISTIAN (Aqua Blue), Perrig QUEMENEUR et Rein TAARAMÄE (Direct Energie). 

12h33 – 172km
Le peloton pointe à 1’23” des seize coureurs de tête. Les deux Quick – Step sont intercalés à 29 secondes.

12h31 – 174km
Les deux hommes intercalés pointent à 20 secondes de l’échappée. Il s’agit de Tim DECLERCQ et Iljo KEISSE (Quick – Step).

12h30 – 175km
Gorka IZAGIRRE (Bahrain-Merida), Søren Kragh ANDERSEN (Sunweb), Patrick KONRAD (Bora), Maarten WYNANTS (LottoNL – Jumbo), Michael GOGL (Trek), Sep VANMARCKE (EF-Drapac), Cyril GAUTIER (AG2R), Nick DOUGALL (Dimension Data), Nathan HAAS (Katusha), Maxime MONFORT (Lotto – Soudal), Rein TAARAMÄE (Direct Energie), Michał GOŁAŚ (Sky), Magnus CORT NIELSEN (Astana), Mark CHRISTIAN (Aqua Blue), Perrig QUEMENEUR (Direct Enegie) et Jan POLANC (UAE). 

12h29 – 175km
Groupe de tête : 63 35 73 157 83 147 46 132 3 105 197 161 56 182 195 174.

12h28 – 176km
Le peloton semble ralentir l’allure, alors que 16 coureurs forment l’échappée. Deux hommes sont partis en poursuite.

12h25 – 178km
L’équipe BMC emmène le peloton. L’échappée a 15 secondes d’avance.

12h23 – 180km
Le groupe qui s’est détaché conserve un mince avantage.

12h21 – 182km
Un groupe est parvenu à créer un petit écart…

12h20 – 183km
Aucun groupe ne parvient à se détacher pour l’instant. L’allure est rapide en tête de peloton.

12h18 – 184km
Le départ a été donné à une allure soutenue. Des attaques se succèdent, en vain pour l’instant.

12h17 – 185km
Précision importante : aujourd’hui la règle des trois kilomètres ne s’appliquera pas dans le final. Par ailleurs, le ravitaillement sera autorisé jusqu’aux dix derniers kilomètres.

12h16 – 186km à parcourir
Le temps est ensoleillé. Il fait 17,5 degrés.

12h15 – Départ réel
Ca y est ! Le départ est donné, les attaques fusent déjà.

12h14 – Départ fictif
Les coureurs arrivent au km0 sans que le départ réel ne soit donné. Deux coureurs sont retenus à l’arrière par un ennui mécanique.

12h10 – Départ fictif
Tous les coureurs ayant terminé l’étape hier ont signé la feuille de présence ce jeudi matin : ils sont donc 144 au départ.

12h05 – Départ fictif
Le départ neutralisé est donné : c’est parti pour trois kilomètres d’itinéraire défilé.

11h45 – Avant course 
Bonjour à tous. Bienvenue sur le direct commenté de la sixième étape du Tour de Suisse. En attendant le départ fictif prévu à 12h05, vous pouvez retrouver la présentation détaillée de ce qui attend les coureurs ce jeudi en cliquant ici.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour du Limousin : Luca Wackermann s’impose en solitaire

La deuxième étape du Tour du Limousin se tenait ce jeudi sur 176,7 kilomètres entre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.