(c) Sirotti

Matej Mohoric : « C’est la première de l’année, elle a mis du temps à venir! »

Premier attaquant du jour, dernier rescapé de l’échappée matinale et premier sur la ligne ! Matej Mohoric s’est offert un numéro dont il a le secret ce vendredi, pour conclure le Tour de Pologne. Après avoir été à l’origine de la formation du groupe qui a animé la dernière étape, le coureur slovène de 24 ans a faussé compagnie à ses pairs à 60 kilomètres du but. Il a alors bouclé la deuxième partie du parcours en solitaire pour s’offrir son premier succès de l’année après une saison 2018 marquée par sept victoires.

« C’est la première de l’année, elle a mis du temps à venir! J’ai toujours cru en moi, je suis passé proche plusieurs fois, réagissait Mohoric à notre micro, visiblement soulagé de retrouver la voie du succès. J’ai aussi fait plusieurs courses où je n’étais pas le leader désigné. J’étais content de venir en Pologne après un Tour de France où je n’ai pas réussi à prendre les échappées qui auraient pu me convenir. Je suis venu ici avec des ambitions au général, mais j’ai bien vu hier que plusieurs coureurs marchaient mieux que moi. J’ai donc tenté de préserver mon énergie pour aujourd’hui et ça a marché. »

Lire aussi > Pavel Sivakov : « Je ne pensais pas arriver ici en si bonne condition »

Le représentant de Bahrain-Merida pouvait alors célébrer la onzième victoire de sa jeune carrière. Un succès acquis avec la manière et, surtout, une attaque de très loin qui a pu paraître un brin suicidaire. « Je n’étais pas satisfait du rythme dans le groupe de tête. Il y avait aussi deux ou trois coureurs placés au général, expliquait-il alors. J’ai voulu anticiper avant le pied d’une des bosses, je pensais qu’une sélection se ferait et que des costauds reviendraient sur moi. Mais personne n’est jamais revenu, j’ai creusé un bel écart. Je me sentais bien, du coup j’ai continué mon effort jusqu’à la ligne. »

Après une première partie de saison particulièrement chargée, Mohoric a bien mérité un peu de repos. Depuis le début 2019, il a déjà accumulé 66 jours de course! De quoi prendre une pause avant un retour envisagé sur les courses canadiennes de fin de saison et les Mondiaux où il se concentrera sur la course en ligne, le chrono étant dévolu à Primoz Roglic et Jan Tratnik.

L’intégralité de sa réaction : 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

VeloPro.fr change provisoirement de formule

Cela fait maintenant 5 saisons que VeloPro.fr vous propose tous les jours un suivi continu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.