(c) Sirotti

Wout van Aert : « Je me sens bien dans un rôle d’équipier »

Wout van Aert impatient de découvrir le Tour de France. Tout juste auréolé du titre de champion belge du chrono après un Dauphiné étincelant, le représentant de la Jumbo-Visma sera l’une des attractions de la prochaine Grande Boucle. Rouler, sprinter, et même grimper : le coureur de 24 ans ne semble pas avoir de limites. Pour autant, il se présentera à Bruxelles, le 6 juillet, dans un rôle d’équipier. Au service de Steven Kruijswijk pour le général et de Dylan Groenewegen pour les sprints, il devrait tout de même avoir quelques cartes à jouer.

Lire aussi > Steven Kruijswijk : « Le Tour de France ne sera décidé que dans les Alpes »

La troisième étape et son final accidenté, ou le chrono de Pau pourraient par exemple lui convenir. « Si c’est le cas, je vais essayer de saisir les opportunités. Peut-être que la troisième étape sera ma première chance, avouait-il ce mercredi lors de la conférence d’avant Tour de son équipe. Je ne connais pas très bien la région, mais si le road-book est correct alors il y aura pas mal de pentes raides dans le final. Ça me convient! » Concernant le chrono, il sera encore plus en confiance et motivé. Victorieux dans l’exercice sur le Dauphiné, puis lors de ses championnats nationaux, il étrennera là son maillot de champion de Belgique. « Je vais débuter avec le maillot tricolore à Pau. Ce sera la toute première fois, mais aussi la dernière! Après cela, je ne ferai plus de chrono, alors je veux en profiter. Nous verrons la situation au moment venu, mais bien sûr, je veux le gagner. »

Ses quelques objectifs personnels passés en revue, Van Aert insistait sur son rôle au service du collectif. « Je me sens bien dans ce rôle d’équipier, réagissait l’ancien de la Vérandas Willems-Crelan. L’équipe a beaucoup d’intérêts à défendre dans les semaines à venir. Avec Tony Martin, je serai celui qui mettra le train de sprint en place. Dès que la situation se tendra, il nous appartiendra de garder Amund (Jansen), Mike (Teunissen) et Dylan (Groenewegen) devant. J’assisterai aussi Steven (Kruijswijk) autant que possible. Mais je pense que mon rôle dans ce travail sera assez limité. En haute montagne, il faudra plutôt compter sur Laurens (De Plus) et George (Bennett). En fait, mon objectif personnel le plus important est d’arriver à Paris. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Critérium du Dauphiné 2020 : La 1e étape en direct

    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.