EN DIRECT
(c) Équipe Cycliste Groupama-FDJ

Thibaut Pinot : « Je rêve de gagner là-haut, j’y pense depuis un moment »

Thibaut Pinot a la pancarte ce jeudi. Sur ses routes, le natif de Mélisey est très attendu dans l’ascension finale de La Planche des Belles Filles. En témoigne le dernier kilomètre, où son nom est inscrit 48 fois en lettres blanches! Interrogé au départ de ce premier grand test, Pinot semblait serein. Surtout, il pouvait se satisfaire de « conditions parfaites », confiant même qu’il avait été heureux de voir un ciel gris au réveil. Au départ, le leader de la Groupama-FDJ occupe la 13e place du général, à 52″ du maillot jaune Julian Alaphilippe.

Lire aussi > Tour de France : La Planche des Belles Filles en juge de paix

« Tout se passe bien pour l’instant. C’est une étape que je connais par cœur, ce sont des routes piégeuses. C’est une vraie belle étape de montagne, prévenait-il avec un grand sourire. On a fait certains plans, mais on devra s’adapter à la réalité de la course. L’état d’esprit… Il y a du stress, de l’envie et beaucoup d’excitation! Tout le monde m’attend aujourd’hui, beaucoup pense que je vais gagner. Je risque de faire des déçus, mais bien sûr, moi aussi je rêve de gagner là-haut. J’y pense depuis un moment en tout cas. J’ai bien dormi, pour moi tout va bien. On verra comment les jambes répondent. »

Deuxième favori des bookmakers derrière Egan Bernal, Pinot a pour le moment passé les premières étapes avec brio. A commencer par le chrono par équipes, où la Groupama-FDJ a surpris son monde. Il doit maintenant confirmer, devant son public, sur la première véritable étape de montagne du 106e Tour de France. « Gagner chez soi, pour tous coureurs, c’est quelque chose de très grand. Après, on n’est pas sur n’importe quelle course. Il y a un niveau très élevé. Je suis préparé à ne pas gagner, car je connais la course, mais je donnerai tout, c’est sûr. Ineos a toujours l’habitude de frapper fort dès la première étape de montagne, alors on verra… » Verdict sur les coups de 17h30, au sommet d’une montée de 7 kilomètres à 8,7% de moyenne.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de France : Elia Viviani veut « défendre le maillot jaune » avant de penser au sprint

Elia Viviani dispose d’une belle opportunité de lever les bras ce mardi, sur la seizième …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.