(c) Sirotti

Michael Matthews : « J’ai donné tout ce que j’avais jusqu’à la ligne »

Michael Matthews prend confiance. Sixième de l’étape d’ouverture, l’Australien de la Sunweb s’est emparé du premier accessit ce lundi à Épernay. 26 secondes derrière le vainqueur solitaire Julian Alaphilippe, le maillot vert du Tour 2017 a dominé le peloton dans l’exigeante montée finale. Seul Jasper Stuyven, le troisième, a pu tenir la comparaison jusqu’au bout. De bon augure pour la quatrième étape, qui se jouera sans doute entre les hommes les plus rapides du peloton.

Lire aussi > Wout van Aert : « Alaphilippe était trop fort pour nous »

« Dans la dernière difficulté répertoriée, quand (Deceuninck) Quick-Step a roulé et fait exploser le peloton, j’étais à deux doigts de me faire distancer. Heureusement, j’ai pu compter sur de supers coéquipiers, saluait Matthews, à l’arrivée de la troisième étape. Ils m’ont permis de rester motivé, et m’ont ramené dans les premières positions. C’est dommage qu’Alaphilippe soit allé au bout, car mon sprint était vraiment bon. J’ai donné tout ce que j’avais jusqu’à la ligne. Aujourd’hui, nous avons renforcé notre confiance en nous. C’est bon pour la suite. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.